PUBLICITÉ

Dans la perspective de l’élection de 2019, le Conseil constitutionnel lance son site web…

Conseil constitutionnel, politique, Présidentielle 2019, Sénégal, site web, société
Dans la perspective de l’élection de 2019, le Conseil constitutionnel lance son site web…

Le Conseil constitutionnel a lancé lundi son site web, www.conseilconstitutionnel.sn, qui va démarrer le mercredi 5 décembre 2018. Selon son président Pape Oumar Sakho, ce portail d’information va informer le public de ses missions et de ses décisions, « dans un langage clair et simple ». 

« Le site www.conseilconstitutionnel.sn sera une source d’information officielle, viable et facilement accessible », a expliqué M. Sakho, lors de la cérémonie de lancement du site, en présence du garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall.

« Ceux qui le souhaitent y trouveront, dans un langage clair et simple, une réponse à l’ensemble des questions qu’ils pourraient se poser sur le fonctionnement, les attributions et les décisions rendues par le Conseil constitutionnel en toute matière et à toute époque. Dans la perspective de l’élection présidentielle de février 2019, le Conseil constitutionnel a jugé nécessaire de mettre l’accent sur la communication, dans l’objectif de faire comprendre sa mission, mais, surtout, de faciliter l’accès aux informations qu’il produit et diffuse« , a-t-il renchéri.

« La juridiction chargée de proclamer les résultats de l’élection présidentielle du 24 février prochain doit se doter de cet outil, d’autant plus que « notre Constitution a élevé à la dignité de liberté fondamentale le droit à l’information », soutient M. Sakho

Le ministre de la Justice Ismaila Mador Fall présent à la cérémonie du lancement de ce portail web, a salué cette initiative du Conseil constitutionnel.

« Il arrive des moments où le Conseil se déclare incompétent, et que les gens se demandent pourquoi (…). Cette perception du Conseil résulte de l’ignorance ou de l’insuffisante connaissance que |certains] ont » de cette institution », a dit M. Fall.

Le lancement du site web de la juridiction était réclamé depuis longtemps, a-t-il rappelé, assurant que « le Conseil constitutionnel dispose [maintenant] d’un instrument de communication extraordinaire avec l’opinion publique ».

Source : APS
Annonces
Annonces

(8) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
MAMADOU LAMINE Diedhiou

Félicitations c’est une excellente décision pour la bonne marche de la démocratie

    Qpo

    oui c’est vrai, merci macky sall

      wassapre

      macky sall est le porteur de notre democratie c ;est vrai non

        Diouf

        Dieureudieuf Macky Sall, ngir ni ngeu gueumé seu rew

      rekmacky

      Nokalé

        bonjoursenegal

        Dieureudieuf Macky SALL, ya ngi kekh pour nioun

QuoiCA

Je felicite president macky sall pour ca

mamadou+diedhiou

M. Fall, moi je suis un ignorant en droit, waaye nack il m’est inadmissible, hyper inadmissible que la plus haute juridiction se déclare incompétente pour quelque problème ou sujet que ce soit. Il faut changer tous les membres dès qu’ils déclarent incompétents.

Publier un commentaire