Dakar : La Cour suprême se prononce sur le cas Khalifa Sall, le 11 juillet

L’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, sera fixé sur son sort, le 11 juillet prochain, dans le cadre de sa révocation de la tête de l’institution municipale de la capitale sénégalaise.

Révocation

Le 31 août 2018, Khalifa Ababacar Sall est révoqué de son poste de maire de la Ville de Dakar, par décret présidentiel. Ainsi, le célèbre pensionnaire de Rebeuss avait déposé un recours pour contester cette décision du Président Macky Sall devant la Cour suprême.

Le recours 

Quelques jours après sa révocation, le 4 septembre dernier, ses avocats avaient saisi la Cour suprême pour “casser cette décision”. La Haute juridiction va statuer sur cette affaire le 11 juillet prochain.

La condamnation

Pour rappel, Khalifa Sall a été révoqué par décret, le 31 août 2018, de son poste de maire par Macky Sall. Une décision tombée 24 heures après la confirmation par la Cour d’appel de Dakar de sa condamnation en première instance, à 5 ans de prison et 5 millions de FCfa d’amende dans l’affaire de la Caisse d’avance.

Et concernant la grâce demandée en faveur de M. Sall par une partie de l’opinion, le président de la République, Macky Sall, avait informé attendre la fin de toutes les procédures pour pouvoir la signer.

Cour Suprême Khalifa Ababacar Sall
whatsapp 122

(8) commentaires

Hyt R

Dieu est le juge suprême et ses soi-disant juges seront jugés demain que le bon Dieu nous guide dans le chemin de la vérité

Samba+Thiam

Dieu a payé khalifa. façon qu il a trahi le parti socialiste

    Diop Daour

    Salop epargne dieu de tes betises khalifa est plus propre que qui quonq au parti socialistd notament ousmane tanor dieng un homme qui ne sert absolument a rien si c n est ses propres intrets vous etes bien pour l enfer

Khoudia

Il faut aussi rajouter Sadio qu’il précise que: Détacher l’Inspection Générale d’Etat de la présidence pour plus d’autonomie et lui permettre de transmettre ses rapports directement au procureur de la République en cas de nécessité de poursuite. Si au bout de trois mois aucune poursuite n’est engagée, l’IGE peut s’autosaisir.

Maty

Pour un sénégal meilleur il faut que les 19 points de gfueum sa bopp s’occupent une place sur le nouveau gouvernement,puisse que Macky a appelé á un diallogue national

Daouda

Gueum sa Boop pour plus de clarté dans se dossier  illicite et attendu par la population dans des moments de troubles 
comme le pétrole et le gaz avec des deals de l’Etat ente le famille faye sall
La lutte continue avec Gueum sa Boop et la Jeunesse consciente pour un Sénégal meilleur 

Mbaye

Le méchant “Deumeu” protège son frère et maintient de dignes enfants du Sénégal en prison.

Samba

Khalifa Sall est le prisonnier de Maki Sall tout les Sénégalais de bonne foie le sait le traitement de menteur entre la responsable de l’ofnac est le procureur en est l’illustration C’EST maintenant que le peuple sénégalais doit prendre ses responsabilités et arrêter tout ce là