Annonces
Annonces
» » » » Crise gambienne : les universitaires...

Crise gambienne : les universitaires républicains saluent l’élan de solidarité des populations sénégalaises

  • Couly CASSE Couly CASSE

Le Réseau des universitaires républicains (RUR) dit remercier les populations du Sénégal pour leur « élan naturel de solidarité » à l’égard de leurs « sœurs et frères de la Gambie » durant la crise postélectorale née de la présidentielle gambienne du premier décembre dernier.

Dans un communiqué transmis à l’agence de presse sénégalaise, le RUR lance un appel en faveur de « la préservation et du renforcement des liens fraternels entre les deux États issus du même et unique peuple ».

Le RUR dit féliciter également la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour son action dans cette crise, la qualifiant d’organisation régionale « mature, au service des populations ouest africaines ».

De même, le RUR « encourage la CEDEAO à persévérer dans cette dynamique pour faire de notre sous-région un espace de paix de démocratie et de développement », peut-on lire dans ce communiqué.

Dans cette perspective, le Réseau universitaire des républicains « renouvelle au président Macky Sall sa fidélité inconditionnelle et son engagement à toujours le soutenir dans sa politique intérieure et extérieure ».

« Notre président vient de prouver de façon convaincante qu’il a une diplomatie crédible et respectée. Le RUR saisit cette occasion pour féliciter notre armée nationale qui est aussi une fierté de la nation sénégalaise », lit-on encore.

La crise politique née de la contestation des résultats de l’élection présidentielle du 1er décembre en Gambie a débouché samedi sur le départ en exil du président sortant, Yaya Jammeh et la prise de fonction du président élu Adama Barrow.

Jammeh a été finalement contrait à céder le pouvoir au président élu Adama Barrow dont il contestait jusque-là la victoire pourtant proclamée par la commission nationale électorale gambienne.

L’ultime médiation qui a fait partir Jammeh samedi soir, a été conduite par les présidents guinéen et mauritanien, Alpha Condé et Mohamed Ould Abdel Aziz, sous la conduite de la Cédéao.

Adama Barrow a prêté serment le 19 janvier à l’ambassade de Gambie à Dakar, au Sénégal, où il a été accueilli depuis le 15 janvier à la demande de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

L’organisation sous-régionale craignait pour sa sécurité durant les derniers jours du mandat de Yahya Jammeh.

La date du retour en Gambie du nouveau président n’était toujours pas connue 48 heures plus tard.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *