PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
avion - Crash de l'avion Sénégalair: ce que révèle l'enquête des Anglais (constructeurs de l'avion)

Crash de l’avion Sénégalair: ce que révèle l’enquête des Anglais (constructeurs de l’avion)

L’enquête sur le crash de l’avion de Sénégalair survenu le 5 septembre 2015 avance à pas de géant. Les constructeurs de l’appareil, les Anglais, ont publié leur rapport, suite à la publication de celui du Bureau enquête et analyse (Bea) Sénégal, renseigne l’Obs. Il en ressort que l’équipage serait mort 45 secondes après le crash, par anorexie, à cause d’une décapitation du cockpit par le Boeing 737-800.

L’avion qui avait toujours le pilote automatique branché, a continué à survoler l’espace aérien jusqu’à l’épuisement de son carburant avant de tomber dans l’océan, selon toujours nos confrères qui détiennent une copie du rapport d’enquête. Ainsi, les Anglais de confier que la Tour de contrôle de Dakar continuait à apercevoir l’avion de Senegalair sur leur radar, mais ces derniers ne parvenaient pas à entrer en contacte avec les pilotes, « morts depuis l’abordage« .

Le constructeur de l’avion mentionne dans son rapport qu’une partie de l’aile droite du Boeing 737-800 a disparu après le crash. Et le Hs 125 reste introuvable jusqu’à présent. L’appareil était conduit par un capitaine de 45 ans, un copilote du même âge et un officier de 33 ans, avec 585 heures de vol. Le Boeing enregistre 1 568 heures de vol.

Bureau Enquête Et Analyse (Bea) Sénégal Khalil Kamara
Annonces

Publier un commentaire