BRVM-10 162,50 0,62 BRVM-C 169,95 0,71 Dernière mise à jour : Mercredi, 12 décembre, 2018 - 12:45

BOA SN

0,00

SONATEL

-0,85

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 25° clear-day
Annonces

Coûts du TER : Les preuves des fausses allégations d’Ousmane Sonko (Par Papa Malick Ndour*)

Allégations, Coûts du TER, Les preuves des fausses, Ousmane Sonko, Papa Malick NDOUR
Coûts du TER : Les preuves des fausses allégations d’Ousmane Sonko (Par Papa Malick Ndour*)

Récemment, lors d’un débat télévisé avec le porte-parole du Pastef, j’ai désagréablement été surpris d’entendre, de la part de ce dernier, que la supposée « hausse des coûts du TER et la différence qui existerait entre les chiffres de l’État et ceux du Pastef serait due, en partie, au fait que l’État n’intègre pas les intérêts de la dette liée au financement du TER ».

Cette opinion montre sérieusement que le Pastef n’a pas de cadres capables de comprendre que SONKO LUI-MEME SE TROMPE OU LES TROMPE (De bonne ou de mauvaise foi). Intégrer les intérêts de la dette sur un coût d’investissement c’est comme acheter une maison auprès de la SICAP-SA et déclarer que ça coûte quarante-huit millions (48 000 000) + les intérêts de la dette qui a permis de payer cette maison. Ma question est de savoir pourquoi Sonko, en déclarant que sa maison avait coûté 48 millions, a oublié d’y intégrer les coûts de l’endettement qui lui ont permis de faire cet investissement, d’autant plus que c’est lui-même qui nous informait qu’il s’était endetté pour payer sa maison ?

La vérité est que cette approche est impertinente et n’existe dans aucune logique sérieuse d’analyse des coûts de projet public. J’invite les « analystes de Pastef » à arrêter de confondre les concepts, le gouvernement communique sur ce qui intéresse le plus les Sénégalais, c’est-à-dire ce qui a été effectivement versé aux maîtres d’œuvre du projet. Eux, par contre, ils versent dans l’intoxication et la calomnie sur fond d’analyses non fondées et inadaptées pour tromper et faire douter les Sénégalais. Ça ce n’est pas honnête, c’est de la malhonnêteté flagrante et délirante.

Il est très utile de rappeler que le coût d’un projet public reste le total des investissements votés, à cet effet, au parlement et traçable sur le tableau des opérations financières de l’État. C’est ce coût qui est utilisé pour faire des comparaisons entre projets similaires du point de vue financier. Notre question est alors de savoir pourquoi Sonko, après avoir intégré d’autres surcoûts sur le projet du TER, se met alors à le comparer avec celui d’autres pays, en oubliant de préciser qu’il existe bien une différence entre les sources de financement de ces différents projets?

Par exemple, près de la moitié du financement ayant permis au Maroc de concrétiser son projet de TGV a été mobilisé sur fonds propres du royaume chérifien et l’autre moitié étant financée par la France sous forme de dons, prêt confessionnel (RPE) et à taux préférentiel (AFD). Ce montage financier est diamétralement opposé avec celui qui a permis la concrétisation des projets du TER sénégalais et c’est clair pour tout le monde.

En d’autres termes, pourquoi n’ont-ils pas intégrer sur les 1,500 milliards qu’a coûté le TGV marocain, les charges relatives aux paiements des intérêts que devra payer le Maroc ?

Savoir qu’il existe une différence entre les sources de financement des deux projets, vouloir intégrer les charges financières de l’endettement sur l’un des montages et revenir comparer deux choses différentes, c’est faire preuve de légèreté ou même d’inconséquence.

De même, les analystes où les cadres de Pastef ont l’obligation historique de nous dire, de dire aux Sénégalais, les yeux dans les yeux, que désormais, tous les projets financés sur ressources dont la mobilisation a engendré des frais financiers devront être valorisés en majorant du coût effectif les intérêts financiers payés, les commissions versées, les sommes engagées pour disposer du financement et même mieux des coûts de renonciation au choix d’autres investissements plus rentables.

Par exemple, dans le tableau des opérations financières de l’Etat, au titre de l’année 2017, un montant de 584 milliards a été payé au titre de la masse salariale de la fonction publique. Cette somme a été mobilisée sur ressources propres de l’Etat, notamment les recettes budgétaires qui ont servi au paiement des salaires des agents de la fonction publique.

La gymnastique comptable d’Ousmane Sonko n’obéit à aucune logique statistique

A cet effet, si on suit la logique de la « Comptabilité publique du Pastef » cette somme devrait être valorisée des montants mobilisés pour faciliter le recouvrement de cette manne (Fonds communs payés aux agents du ministère des finances, salaires versés aux fonctionnaires intervenant dans tout le processus du recouvrement des impôts et taxes, indemnités versées aux députés qui ont voté la loi de finance portant autorisation à recouvrer des impôts et taxes, carburants payés pour le déplacement des agents collecteurs des impôts.…et last but no last les coûts superficiels de renonciation à investir l’argent sur une activité génératrice de revenu). Vous conviendrez avec moi que cette gymnastique comptable n’obéit à aucune logique statistique et risque de bouleverser tout notre système de statistiques des finances publiques en rendant impossible toute idée de comparaison avec d’autres pays.

Ousmane Sonko est victime de déformation professionnelle […] et nous lui rappelons quelques missions essentielles de l’Etat

Au-delà de tout cela, il est utile de rappeler aux Sénégalais que Sonko, visiblement victime de déformation professionnelle, conçoit l’Etat comme une entreprise dont l’unique mission est de trouver des bénéfices, à payer des dividendes et à être rentable. Il me semble utile que nous devons lui rappeler quelques missions essentielles de l’Etat en attendant de lui trouver le livre de Thomas Fleiner-Gerster sur «  la Théorie générale de L’Etat » que je compte lui offrir, s’il est disposé à encore apprendre.

Je n’oublierai surtout pas de le lui dédicacer sur le sceau de son obligation à encore apprendre l’Etat. En effet, dans la comptabilité nationale, on nous apprend en première année d’économie que l’administration publique qui est la déclinaison fonctionnelle de l’Etat, est un agent économique dont la fonction principale est de produire des biens et services non marchands.

J’aimerais bien débattre avec Ousmane Sonko

Partant de ce postulat, dans une perspective de rendre compte aux populations, le TER qui a été financé par l’Etat grâce aux ressources nationales (Fonds propres de l’Etat et produit de l’endettement public) doit être analysé non pas sur le plan financier, mais sous l’angle économique. A cet effet, il est évident que toutes les charges financières ayant concouru à la mise en œuvre du projet seront atténuées par les externalités positives de l’investissement dont la pertinence est d’une évidence bouleversante. Je rappelle que le projet du TER a fait l’objet d’analyses socio-économiques et j’aimerais bien débattre avec Sonko sur ce plan.

Ainsi le paiement d’intérêts n’est pertinent que dans le cadre d’une analyse de rentabilité que l’Etat devrait d’ailleurs faire, en concert avec le concessionnaire, s’il décide d’un schéma PPP dans le cadre de l’exploitation et même à ce niveau, l’intégration des taux d’intérêt payés aux bailleurs internationaux devrait aussi tenir compte des taux d’actualisation qui, dans le cadre de nos pays, peuvent être supérieurs aux taux concessionnels.

Ousmane Sonko doit encore beaucoup plus de respect aux Sénégalais […] Sa crédibilité est largement chahutée

Enfin, nous rappelons à Ousmane Sonko qu’il doit encore beaucoup plus de respect aux Sénégalais qui ne sont plus à l’époque coloniale où l’ignorance était le plus grand commun multiple. Le leader du Pastef doit savoir qu’il s’est présenté comme un Sénégalais honnête, il a alors l’obligation de promouvoir cette valeur cardinale et cela passe naturellement par l’obligation de ne pas prêcher dans le faux. Sa crédibilité est largement chahutée.

*Papa Malick NDOUR

Économiste des Finances Publiques,

Président du Conseil Départemental de Guinguinéo

Annonces
Annonces

63 commentaires

  1. Bilidjo dit :

    Honnêtement tes analyses sont toujours pertinentes j’espère que les insultes ne viendront pas saboter

    1. Roger milla 🌄 alias ken bugul🌄 dit :

      Lol !!!

      On Vote et on fait Voter Pastef les Patriotes avec son Président Ousmane Sonko #2019

    2. Verite dit :

      ON NE DEMENTI PAS DES CHIFFRES AVEC DE LA LITTERATURE

    3. FatouThi dit :

      Sonko n’a pas de programme viable , sa seule stratégie pour arriver au pouvoir est de lancer des fakenews sur le président , STUPIDE

    4. Ilestou dit :

      Sonko cherche à piquer le président car il n’a pas de programme viable c’est pour lui la simplicité

    5. Penda dit :

      Pitoyable ce que fait Ousmane Sonko , il devrait avoir honte de se présenter devant le peuple sénégalais

    6. verite dit :

      vraiment vraiment vous nous pomper les nerfs si sonko n a pas dit la verite porter plainte contre lui.vous n oser pas porter plainte et vous nous pomper les nerf comme ca au gens

  2. Alfred dit :

    Sonko d’où sa morom bay débattre am yaw d’analyse sawi te teudinelaw

    1. Camara dit :

      C tout ce dont vous etes capables:désinformation ,insultes, mensonges. C dommage

  3. Beugue Sama rew dit :

    Mr Ndour c’est peine perdu on vote Sonko et on fera voter Sonko attend d’être Major au concours d’entrée à l’ENA avant de t ‘en prendre à Sonko il maîtrise bien ce qu’il dit mon cher

    1. Omar BALDE dit :

      Toi et Sonko vous les plus grands menteurs au monde. Vous ne comprenez rien de la politique économique. C’est pourquoi voter Sonko c’est ruiner l’économie du sénégal. Il va fair du n’importe quoi car on va le dicter sur sa politique de mise en oeuvre. Sonko Out! Macky Stand up. Sonko est un vrai lache.

    2. Jpp dit :

      Sonko n’est pas major de sa promotion mon cher c’est de l’intox

      1. kam dit :

        qui est major dans sa promotion ?

        1. verite dit :

          sonko est major a l entree et major encore a l examen de sorti du promo dou sa moreme et maky

  4. Papa Malick NDour, fausses allégations de Sonko c’est possible, waaye nack les chiffres du gouvernement seront très largement dépassés comme toujours.

  5. Aliou dit :

    Comment veux-tu débattre avec Sonko alors tu galères devant El Malick de Pastef. La vérité est que l’état a menti depuis tout le début sur le coup du projet. Un état sérieux doit prendre en compte le coût global d’un projet. Parce que c’est l’argent du contribuable et de toute façon on est sensé payé le coût final. Alors à quoi bon de communiquer sur le prix hors taxe pour nous avaler son projet tapa-à-l’oeil?

    Sonko vous a démasqué et il a raison. Ce que vous êtes s’appelle du bricolage, c’est tout.

  6. Pape Pouye dit :

    Sonko Rek… Vivement que Macky abal niou…

    1. Camara dit :

      Sonko ne sera Jamais président. Même pas ministre il n’a pas le background

  7. Abdou dit :

    Tout ce discours pour confirmer les dires de Ousmane Sonko. Ne pas jouer avec les mots. Dites que le cout réel du TER correspond bien aux allégations d’Ousmane Sonko. Des gens comme vous sont le cancer de ce pays.
    Prostitué intelec va!

  8. Mbaye dit :

    Je me disait enfin nous allions parler économie mais ce que vous avez sorti n’est que de la littérature partisane. Durant toute votre logorrhée c’est à peine si vous nous avez parlé de chiffre. À la limite vous auriez pu nous dire le coût du TER d’après vous mais rien, c’est à croire vous même ignorez le coût du TER ou tout simplement vous n’osez pas avancer un chiffre. Quand on considère que les chiffres donnés par Sonko ne sont pas honnêtes le minimum si on veut rétablir la vérité, c’est de donner les chiffres qu’on estime être les bons. À défaut de cela l’attitude qui sied la mieux pour quelqu’un qui a ne serait-ce qu’une once d’estime de soi et de dignité, c’est de la fermer et de faire profil bas. Macky le fait très bien et c’est des larbins de votre genre qui eux l’ouvrent pour s’attirer les bonnes graves du maître.
    La différence entre vous et les deux jeunes que vous aviez en face de vous lors de ce débat, c’est que eux pour rien au monde ne s’abaisseront à lécher le cul de qui que ce soit pour des strapontins. Et si vous avez voulu prolonger ce débat c’est parce que vous avez été laminé par Malick Diop et ce goût amer vous est resté à travers la gorge. Oui parce que vous aviez l’occasion séance tenante de « rétablir » les faits à moins d’avoir pris connaissance tout ce verbiage après le débat. J’espère que vous reviendrez dans les commentaires donner les chiffres TER parce que ce devait être la finalité de votre galimatias

    1. Senegal dit :

      MERCI LOLOU LERE NA. PAS DE CHIFFRE WAKH REK.

    2. Tapha dit :

      Ndour me decoit ,mais laissez les perorer,jaser,le reveil sera douloureux le lendemain du 24 fevrier

  9. Billo dit :

    En résumé ce ménestrel des temps modernes veut nous dire que Sonko ne connait pas le coût du TER parce que lui-même qui est fonctionnaire au ministère des finances l’ignore. Il aurait pu écrire un livre entier sans être capable de donner le coût. Il n’y a personne au niveau du gouvernement qui ose dire le coût réel du TER. C’est comme s’ils sont tous devenus amnésiques après s’être fait baiser pas ALSTOM. Quand il s’agit de contredire Sonko on les voit sortir de leur amnésie mais dès qu’il s’agit de donner le coût ils retombent dans leur coma.

  10. Megaloceras dit :

    Puisque vous êtes si savant, je vous dites nous le prix officiel du TER. Et même si PASTEF s’était trompé dans dans les coûts, cela ne nous empêchera pas de voter pour lui car ils sont patriotes et ont les mains propres. Ils ont le courage de défendre leur vision comme un léopard défendrait sa carcasse d’antilope face à un autre congénère. D’autres comme vous avez des attitudes de chacal, vous n’attaque que par derrière et fuyez en cas de volte face.

  11. Omzo dit :

    juste une question :
    Quel est le coût du ter?
    Car nous avons:
    -cout du ter saison 1 de l’état
    -cout du ter saison 1 de sonko
    -cout du ter Africa check
    -cout du ter saison 2 de l’état
    – et enfin coût du ter saison 2 de sonko

    Alors ça aura été plus efficace de balancer le prix de ter au lieu de nous servir cette masturbation intellectuelle

  12. Pithos dit :

    Bilo tu es entrain de mentir sur toute la ligne. Moi je suis pas de l’APR moi j’ai suivi le débat avec l’autre et Pape malick à bien expliqué devant la télé que ce gars de Sonko raconté sa vie. Pour moi, il s’est juste donné le temps d’être plus explicite. C’est facile de se barricader derrière ton clavier et de mettre à insulter les honnêtes citoyens. La vérité est que maintenant vous avez du répondant en face. Vous aviez toujours dit que les gens du pouvoir n’avait pas la densité pour vous répondre vous vous rendez compte que vous n’avez pas raison. Pape Malik est un jeune sérieux qui vous tient tête et qui éclaire l’opinion sur vos mensonges alors acceptée d’être sérieux. Il a posé un débat scientifique et technique et jusqu’à présent vous penez à soutenir un débat avec lui c’est ça votre malheur mais vous n’y pouvait rien Io est un connaisseur et il vous laminer autant que vous ne voulez pas.

    1. Abdoul dit :

      OK. Mais dans son long babil il ne dit pas une seule fois le coût du TER. C’est là le débat. Si Sonko raconte des histoires et que lui, Pape Malick, détienne la preuve des allégations fallacieuses de Ousmane Sonko, il n’a qu’à exposer ses preuves. Ainsi, pour de bon, les Sénégalais sauront à quoi s’en tenir. Et d’ailleurs je ne vois pas l’intérêt de prolonger sur le web un débat où vous aviez toute la latitude d’exposer en direct vos arguments pour convaincre.

    2. Billo dit :

      C’est ça que vous appelez du répondant? Laissez moi rire. Depuis quand les économistes font de la littérature ? Après toute sa diarrhée verbale on attendait qu’il termine par donner le coût mais non. S’il ne connaît pas le chiffre qu’il se taise. Je ne doute pas de ses capacités intellectuelles mais il ne l’a pas montré ni sur le plateau de l’autre jour ni sur ce torchon. Ce qu’il a écrit c’est du l’économie du ventre. Et on attend toujours le coût selon vous de l’apr même si tu as honte Pithos de dire que tu es de l’apr. J’aurai honte moi aussi à ta place.

  13. Abdoul dit :

    Bon, laissons de côté les propos tendus ou grossiers. Mais quel est le coût du TER ? C’est tout ce que nous demandons à savoir. On dirait une question taboue. Bizarre quand même !

  14. Bara dit :

    Donnez nous le coût du Ter svp.

  15. chicomodis dit :

    J’apprécie bien la peroration du Sieur Pape Malick NDOUR, mais il n’a toujours pas precise le prix FINAL DU TER. SONKO a bien dit 1600 MILLIARDS POUR UNE DELIVRANCER EN JANVIER 2019. El hadji Hamidou KASSE a dit pas plus de 800 MILLIARDS. A Pape Malick NDOUR, quel est alors le cout final du TER si Sonko ou Kasse ment ? Veuillez éclairer notre lanterne en toute franchise. Merci

  16. PetroDis dit :

    J’apprécie bien la peroration du Sieur Pape Malick NDOUR, mais il n’a toujours pas precise le prix FINAL DU TER. SONKO a bien dit 1600 MILLIARDS POUR UNE DELIVRANCER EN JANVIER 2019. El hadji Hamidou KASSE a dit pas plus de 800 MILLIARDS. A Pape Malick NDOUR, quel est alors le cout final du TER si Sonko ou Kasse ment ? Veuillez éclairer notre lanterne en toute franchise. Merci

  17. leo dit :

    Preuves???? J ai rien vu comme telle.

  18. PoliticAmeth Diene dit :

    Le Senegal n’est pas le Maroc d’aujourd’hui…THIOUTH DAAY KHA LÉKKAM, MARRAKECH,DAR EL BEIDA,TANGER,FEZ, Economie est quatre fois plus peuplée plus etendue de Tan tan à Marrakech tu depasse le Senegal, la peche est le tourisme Marocain hyper high classe celui qui peine a voir un demi million de touristes pense être au chevilles du Maroc, ils y’a des priorites est le jeune Macky Sall se fait berner par A. Diouf, Tanor Dieng est Moustafa Niasse au detriment du peuple est de sa gloire. YAKH WAAYYAM LA ÑGU NAAMONE Macky Sall à rater le virage de l’excellence Ñgaal boul taal Senegal amou ñgou benéne☺☺☺

  19. Billo dit :

    Pithos, c’est ça que tu appelles du répondant? Laisse moi rire. Depuis quand les économistes font de la littérature ? Après toute sa diarrhée verbale on attendait qu’il termine par donner le coût mais non. S’il ne connaît pas le chiffre qu’il se taise. Je ne doute pas de ses capacités intellectuelles mais il ne l’a pas montré ni sur le plateau de l’autre jour ni sur ce torchon. Ce qu’il a écrit c’est du l’économie du ventre. Et on attend toujours le coût selon vous de l’apr même si tu as honte Pithos de dire que tu es de l’apr. J’aurai honte moi aussi à ta place.

  20. John meynard keynes dit :

    Ce dont je suis sur est que dans tous les sphères universitaires et cercles professoraux, les allégations économiques du PASTEF font mourir de rire, mais comme que la chose la plus facile actuellement dans ce pays est l’insulte, chacun gardera son honorabilité en laissant les ignorants se tasser dans leurs ignorance.

  21. Sa guinguineo donnez nous les bons chiffres bok .

  22. MARA dit :

    STOP DIVORCES, STÉRILITÉ, INFERTILITÉ AVEC DAH DJENON
    TROUVEZ EN MOI LA SOLUTION A TOUS VOS BESOINS DE COUPLE ET DE BONHEUR AU FOYER
    NE LAISSEZ PAS PARTIR L’AMOUR DE VOTRE VIE
    FAITES L’ESSENTIEL POUR LE RETENIR DANS VOTRE VIE
    Ct: +22960401523
    WHTSP: +22960401523

  23. khoul dit :

     » on ne dit pas prêt confessionnel , c est plutôt « ..concessionnel » . Si tu veux te confesser pour tes mensonges va à l église, tu en as besoin

    1. Bandit mic dit :

      Arette de mentir. Pape a été clair du début à la fin, il faut bien lire en bas il parle bien de taux concessionnel bâtiment mbip.

  24. Billo dit :

    John Meynards Keynes, quelles sphères svt? Je te rappelle que Sonko était invité à Science Pô pour une conférence sur le thème de la souveraineté. Et Macky Sall qui parlait de dessert aux tirailleurs sénégalais, ou des occidentaux qu’on doit tout donner parce bravant guerres et maladies pour venir en Afrique, ou encore son ignorance de l’historie du Magal et les enepties et autres incongruités qu’il a sorti à Touba et à Ndiassane, ce Macky Sall là ne peut même pas faire office de portier à ce genre de conférences à plus forte raison être parmi l’audience à plus forte raison faire partie des panélistes. C’est lui au contraire qui fait rire et pas dans les universités, non mais plutôt dans les classes de CI et CP où le verbe « devoir » au futur n’est plus un secret pour les potaches mêmes les plus faibles.
    Le livre de Sonko parle du Sénégal et des sénégalais mais votre leader n’a pas trouvé mieux que de parler de lui-même. Et ce n’est pas dans les universités qu’on parlera de son livre où de son histoire qu’il tente de réécrire avec lui-même dans un rôle plus élogieux que de vrai, mais dans les chiottes parce que c’est là sa place et s’en servir comme papier toilette pourquoi pas.
    Moi si j’étais, Dieu m’en préserve, de l’apr j’éviterais tout débat intellectuel pour faire dans le « griotisme » et Malick Ndour la bien compris sinon comment comprendre un économiste qui écrit sans chiffre. Cet exercice auquel il s’est livré même Mbaye Pekh peut le faire. Et je ne désespère pas de le voir écrire quelque commentaire, parce ceux-là qui se sont signalés sont d’un niveau minable avec un français digne de Macky Sall.

  25. sonko nouveau type de president dit :

    Sonko a les mains propres, il aime le Senegal, respecte le peuple, il n’a pas le complexe de l’homme blanc, c’est le nouveau type de president que nous recherchons pour l’avenir de notre pays et de nos enfants.

    1. odette dit :

      Sonko est un danger ; son programme comme pour le FCFA va nous plonger dans une crise économique , le sénégal n’a pas besoin de ça , Donc NON MERCI à ousman Sonko !!
      Macky est le mieux pour le pays

  26. Abdou Niang dit :

    Encore un menteur qui monter en grade . Chez maky plus on sait mentir plus vite on gravit des échelons….

  27. Senegalais dit :

    Pape Malick Ndour na pas besoin de ramener des chiffres. Si vous lisez bien le début de son texte ilevoque les chiffres du gouvernement et il est clair qu’il faut s’en tenir au chiffre du gouvernement. Il n’a pas besoin de le rappelé puisque ce sont des chiffres publics. Merci pape Malik de l’éclairage, Sonko et pastefistes ont toujours dit que en face y’avait pas du répondant mais je suis désolé de constater qu’en face au pastefistes y’a que des insultes et peu didee.

    1. Zozo dit :

      Ha bon à quel moment il évoque les chiffres du ter.

  28. ASTOU FAYE dit :

    Sonko ecoute ton professeur du disais vouloir débattre répond lui si tu es confiant donc ton plan ne marche plus c’est clair que tu fabriques sans preuves et réflexion …apprend a réfléchir

  29. Le TER ,même si il coûtait 50000000000000000000000000000000frs CFA on nait tous très fière de le voir rouler sur les rails de notre chère capitale .merci son excellence .

  30. rak dit :

    Sonko est un beau parleur, un aventurier comme l’a ete Macron. On voit se qui se passe en France maintenant. Macron a berne les francais par son discours et sa jeunesse. La majorite des francais avait porte un grand espoir en lui mais que nenni. Les beaux discours, le populisme et de sucroit la desinformation ne peuvent gerer un pays. Sonko n’aura meme pas 8%,

  31. Dieme dit :

    Ne te fatigues pas dans tes faux arguments on vote pour sonko si plaît à dieu

  32. ypapo dit :

    Encore un candidat qui n’a rien d’autres à faire que de dire des mensonges…

  33. THALYSOU dit :

    Sonko est un imbécile , qu’il reste en europe à fanfaronner

  34. Billo dit :

    Vous ne pesez par lourd ni sur un plateau de télé ni ici. Allez ronger le peu d’os qu’on vous donne et laissez les patriotes faire. Nous ne boxons pas dans la même catégorie et Macky ne mange pas à la même table que Sonko, s’il s’assoit à cette table c’est juste pour tenir la chandelle et débarrasser ensuite. Qu’il aille revoir ses leçons de conjugaison le nullard. Dou nguéne rouss sakh.

  35. Sonko ba guéej gui féer, sosola té bi doy na….

  36. Baye Babou dit :

    « il est évident que toutes les charges financières ayant concouru à la mise en œuvre du projet seront atténuées par les externalités positives de l’investissement dont la pertinence est d’une évidence bouleversante. » J’aimerai bien que tu nous éclaire sur l’une des pertinence de ce TER sur une distance de a peine 50km et qui ne transport pas de marchandises.

  37. seyni+diaw dit :

    Je pense que sonko est ambitieux comme l’est le pdt Maky pour briguer la presidence. Soyons ambitieux. Mon reve devenit president de la Rep

  38. seyni+diaw dit :

    creons des entreprises ,soyons tous sur le terrain quelque soit le niveau d’etude. enlevez les costume,soyons modeste avec les citoyens. Avez vu les chefs d’entreprise dans le monde.

  39. taisez vous. y’a sue sonko qui nous rassure alors dehagez

  40. pathetique pastef dit :

    Nous, on a un objectif et un bilan qui fera que les sénégalais donneront un second mandat au président Macky Sall, le reste n’est que bave de crapauds.

  41. Pourquoi le Sénégal ne fabrique pas lui même son TER comme ça il ne coûtera rien.A quoi sert épouvantable statue qu’ a érigée Wade? UN TER sert au moins à transporter et donc à rentrer de l’argent,et la merdique statue, elle sert à quoi?

  42. Pastef dit :

    Merci même un étudiant de première année sait pertinemment que l’Etat est un agent économique qui a pour rôle de produire des biens et services non marchands.
    Ousmane Sonko est de mauvaise foie à chaque instant il est dans la désinformation il insulte l’intelligence des Sénégalais et c’est dommage y’a que les suivistes qui croient à ce vendeur d’illusion.
    Comment peut il rajouter les intérêts dans le coup d’investissement ?
    Comment peut-il comparer deux types d’investissement sans pour autant souligner le mode de financement de chaque projet.
    Il est fort parceque sachant que beaucoup ignore les mécanismes our monter un projet il joue avec des astuces pour leur faire croire des contres vérités Sonko est un vrai politicien pire que les politiciens du système qu’il dit combattre

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *