BRVM-10 183,57 -0,31 BRVM-C 192,46 -0,58 Dernière mise à jour : Lundi, 24 septembre, 2018 - 21:30

BOA SN

2,33

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 26° partly-cloudy-night
Annonces

Cnra – Parrainage: après D média, « Rts et Tfm font dans la propagande »

Cnra, Rts, Tfm

Pour le respect d’équité et  d’équilibre dans le traitement de l’information, le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel Cnra met en garde la Tfm, Rts après D – Media. Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Senego, le Cnra estime que « ces médias se sont signalés dans le relais de la propagande. »

« Le CNRA a constaté que la couverture médiatique de la collecte des signatures pour le parrainage des candidats à l’élection présidentielle de février 2019 installe une situation de rupture d’égalité des postulants dans certains médias.

« Outre SEN TV et  ZIK FM, la Télévision Futurs Médias (TFM) et la Radiodiffusion Télévision sénégalaise (RTS) se sont signalées dans le relais de la propagande.

La TFM, dans ses éditions d’informations du 04 septembre 2018, en français comme en wolof, a accordé des plages importantes pour relayer un appel de Mr Youssou NDOUR aux membres de son mouvement et au public pour accorder leur parrainage au Président de la République en exercice, et candidat à sa propre succession, Mr Macky SALL.

Auparavant, la chaîne, dans les éditions de 19h et 20h du 29 août 2018, avait diffusé de larges extraits de la cérémonie de lancement de la campagne de parrainage du candidat Macky SALL, à laquelle la chaîne a également consacré une édition spéciale, avant de proposer, plus tard dans la nuit, l’intégralité de la manifestation, sous forme de publireportage.

La RTS, à l’occasion du lancement de la campagne de collecte des signatures pour le parrainage du Président de la République, le mercredi 29 août 2018, a consacré une bonne partie des journaux télévisés du soir (19h, 20h et 23h), à cette propagande, à l’exclusion de tout autre postulant.

Dans les deux cas, les parties relevées par le service de monitoring du CNRA renvoient à un exercice de propagande plutôt qu’à un traitement de l’information, » a soutenu le communiqué de Cnra.

C’est pourquoi, le CNRA en appelle aux différents acteurs pour une utilisation responsable des médias.

Cnra est chargé d’assurer sa cohésion et de faire respecter les règles de pluralisme, d’éthique, de déontologie, les lois et règlements en vigueur ainsi que les cahiers de charges et les conventions régissant l’audiovisuel au Sénégal.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *