Annonces
Annonces
» » » » Bignona : Des populations de Narrang réclament...

Bignona : Des populations de Narrang réclament des infrastructures, de l’eau, de l’électricité…

Les jeunes de la zone du Narrang, dans l’arrondissement de Kataba 1, département de Bignona, ont rassemblé, la semaine dernière, au village de Mahmouda-Diola, des chefs de villages, des femmes et des anciens combattants du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance pour parler de paix et de développement. C’était au cours d’un forum organisé par des jeunes de la localité.

Les participants au forum ont saisi l’occasion pour égrener un chapelet de doléances qui touchent à la fois les domaines de l’agriculture, de la pêche, de la santé, de l’éducation, etc. Les revendications ont aussi porté sur les infrastructures, l’eau, l’électricité, une bonne couverture téléphonique et télévisuelle. Ces exigences paraissent légitimes compte tenu de la position géographique de la zone du Narang qui est située à quelques encablures de la frontière entre le Sénégal et la Gambien. Une zone qui se caractérise aussi par son enclavement. Le ministre d’Etat, Robert Sagna, président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance qui a été invité à la réunion, s’est engagé à transmettre ces doléances au président de la République. Il espère que les problèmes posés seront réglés de manière progressive par les autorités. Le forum a permis aux participants d’évoquer les questions de la paix tant souhaitée par des populations de la Casamance.

D’ailleurs, le président du groupe de réflexion pour la paix en Casamance a apprécié l’initiative des jeunes de Narrang qui ont organisé ce forum sur la paix et le développement. Quand on sait que les populations de cette zone de Narrang ont beaucoup souffert de la rébellion qui sévissait en Casamance. Il y a eu un grand nombre de populations déplacées, beaucoup d’affrontements entre les combattants du Mfdc et l’armée sénégalaise mais aussi entre les rebelles eux-mêmes. « Aujourd’hui les choses ont l’air d’avoir évolué dans le bon sens », s’est félicité Robert Sagna, ancien maire de Ziguinchor.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL