Battu (1-2): Le Ghana hypothèque ses chances avant de croiser l’Allemagne

Battu (1-2): Le Ghana hypothèque ses chances avant de croiser l’Allemagne

La deuxième rencontre du groupe G de la Coupe du Monde voyait le Ghana affronter les USA. Face à normalement l’équipe la plus accessible du groupe, les joueurs de James Appiah s’inclinent 1-2 à cause de Clint Dempsey (1’) et John Brooks (86’). André Ayew avait pourtant égalisé (81’).

Deux grosses surprises

A la surprise générale, deux cadres du Ghana sont sur le banc. James Appiah a opté vers une tactique offensive et laisse Michael Essien (Milan AC) ainsi que Kevin Prince Boateng (Schalke 04) regarder la rencontre. Malgré ce choix on retrouve notamment Kwadwo Asamoah et les frères Ayew pour la sélection ghanéenne ou encore Clint Dempsey pour représenter le pays du cinéma.

La composition du Ghana : Kwarasey – Opare, Mensah, Boye, Asamoah – Rabiu, Muntari – J. Ayew, Atsu – A. Ayew, Gyan, Asamoah.

La composition des Etats-Unis : Howard – Johnson, Cameron, Besler, Beasley – Beckerman, Jones, Bradley, Bedoya – Dempsey, Altidore.

Un Ghana pris à la gorge

Quel début de match ! Si vous êtes partis chercher des popcorns ou un truc à boire, vous avez raté un but historique ! Vingt-neuf secondes après le coup d’envoi, Clint Dempsey ouvre le score. L’attaquant de Fulham slalome dans la défense ghanéenne puis trompe Adam Kwarasey. Le défenseur du Stade Rennais, John Boye se fait balader comme un jeunot sur cette action. Le buteur américain devient par la même occasion le cinquième joueur le plus rapide à inscrire un but dans une Coupe du Monde derrière Hakan Sukur (11 secondes en 2002), Vaclav Masek (15 sec. en 1962), Ernst Lehner (25 sec. en 1934) et Bryan Robson (28 sec. en 1982). Déjà présent en 2006 et 2010, Dempsey rentre également dans l’histoire des USA en devenant le premier joueur à inscrire au moins un but dans trois Coupes du Monde différentes.

Les ghanéens vont essayer de réagir, mais c’est les américains qui se procurent les plus belles occasions lors des trente premières minutes. Jozy Altidore, qui quittera le terrain sur une crampe quelques instants plus tard, était tout proche d’offrir le deuxième but à son pays. La réaction du Ghana arrivera à la demi-heure de jeu grâce à Kwadwo Asamoah, mais Tim Howard reste vigilent sur sa ligne et repousse la jolie frappe du Turinois en corner. Juste avant la pause, Jordan Ayew rate l’occasion d’égaliser. Les Black Stars ont dominé, mais ont manqué de rigueur dans les 30 derniers mètres.

Les Black Stars vont pousser et marquer

Au retour des vestiaires, le Ghana va revenir avec de biens meilleurs ambitions. Alors qu’ils étaient un peu statiques au milieu de terrain en première mi-temps, ils vont mettre de la vitesse et de la profondeur dans leur jeu en seconde. Asamoah Gyan, Kwadwo Asamoah et Sulley Muntari tenteront d’égaliser, mais la défense américaine arrivera à contenir les différents assauts… enfin presque.

A la 83ème, les Black Stars trouvent enfin la faille grâce à André Ayew. Le marseillais profite de la talonnade de Gyan pour tromper Tim Howard. Peut-être trop euphorique, les ghanéens vont encaisser un second but trois minutes plus tard. John Brooks est oublié par John Boye sur le corner et redonne l’avantage aux américains d’une jolie tête. Les USA s’imposent 1-2 et peuvent désormais nourrir de grandes ambitions dans cette Coupe du Monde.

0 COMMENTAIRES
Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *