Annonces
» » » » Babacar Diop, Fds: « Macky Sall doit abandonner...

Babacar Diop, Fds: « Macky Sall doit abandonner le parrainage pour sauver la paix civile »

La formation politique, les forces démocratiques du Sénégal (Fds), dit non à la «loi ‘démocraticide’ sur pseudo parrainage citoyen. Pour Babacar Diop, secrétaire général dudit parti, « Macky Sall doit abandonner le projet de loi sur le parrainage pour sauver la paix civile ».

Babacar Diop, secrétaire général des Fds rame à contre-courant de «ce projet de loi sournois. Parce qu’il va profondément déconsolider la démocratie sénégalaise et ouvrir une brèche vers une dictature sous couvert d’institutions et de procédures démocratiques pour plusieurs raisons ».  Macky Sall et Cie, poursuit-il, « couvrent d’un verni trompeur leur dessein inavoué qui est de faire avaler aux Sénégalais un projet inique et cynique ». 

Pour le Pr Diop, rien ne peut justifier le fait de mettre les partis politiques au même niveau que les candidatures indépendantes, si ce n’est la volonté de masquer la légitimité entamée d’un régime qui fait feu de tout bois face sa chute imminente en 2019.

Pour les  Fds, « Macky Sall doit abandonner le projet de loi sur le parrainage pour sauver la paix civile ». Non sans argumenter dans le communiqué parvenu à Senego:

« La première raison est que le Conseil constitutionnel n’est pas techniquement et humainement outillé pour vérifier chaque parrainage avant de le valider ou l’invalider. (…) La deuxième raison qui doit pousser à l’abandon pur et simple du projet de loi sur le parrainage est l’absence de voies de recours permettant à tout candidat de pouvoir dire qu’il a bien réuni le nombre de signatures requises. (…) La troisième raison est que l’histoire doit servir à quelque chose. Comme par le passé, le régime de Macky Sall est en train de conspirer pour mettre la main sur la base de données des 65000 parrains déposés par les différents candidats et opérer soit à un ciblage pour faire des achats de conscience soit manipuler les règles du jeu ».  

Toutes choses qui font marteler aux camarades de Babacar Diop que « le coup de force ne passera pas. Forces Démocratique du Sénégal (Fds) appelle les citoyens à un rassemblement à la Place Soweto le jour du vote en séance plénière du projet de Loi par l’Assemblée nationale. Cette fois-ci, le peuple doit transformer la révolte populaire en une révolution politique et sociale pour dégager une classe politique aveugle et sourde, incapable d’entendre la clameur populaire ».

Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL