Annonces
Publicité
» » » » » Au Tchad, des chefs de partis d’opposition...

Au Tchad, des chefs de partis d’opposition empêchés de visiter le maire de Moundou

  • Couly CASSE Couly CASSE

Au Tchad, une vingtaine de chefs de partis d’opposition ont été empêchés samedi 5 août de rendre visite en prison au maire de Moundou, Lokein Médar. Des forces de sécurité les ont interceptés aux abords de la maison d’arrêt de cette ville. Des fouilles ont donné lieu à des altercations entre les forces de sécurité et les opposants. L’un de ceux-ci, Mahamat Adoum, président du Parti national républicain, a tenté de filmer la scène avec son téléphone. Ce qui lui a valu d’être interpellé, selon Neatobei Bidi Valentin, un député qui faisait partie de la délégation. De son côté, le ministre tchadien de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, confirme l’arrestation de l’opposant.

Avec Rfi

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces