Annonces
publicité
Annonces
» » » » » » « And Gueusseum »: « Halte au terrorisme et...

« And Gueusseum »: « Halte au terrorisme et au populisme du ministre de la Santé »

Le nouveau ministre de la santé, Abdoulaye Diouf Sarr est déjà dans le collimateur des acteurs de la Santé. Ce, seulement, moins de trois (3) mois après sa nomination, renseigne Vox-Populi. En effet, l’Alliance des Syndicats  Autonomes de la Santé (ASAS/SUTSAS-SUDTM), « And Gueusseum », dénonce du « terrorisme » et du « populisme » de la part du successeur d’Awa Marie Coll Seck qui, selon eux, veut politiser le secteur.

« Halte au terrorisme et au populisme du ministre de la Santé et de l’Action sociale », tel est intitulé de la déclaration de l’Alliance des Syndicats  Autonomes de la Santé. « Pour toutes solutions, Abdoulaye Diouf Sarr, à l’image d’un désœuvré, consacre son énergie à visiter parfois, nuitamment, des hôpitaux en proférant menaces, intimidations et affectations arbitraires. Cela, en foulant aux pieds l’orthodoxie des règles de prise ne charge des malades indigents par populisme« , dénonce Sidiya Ndiaye, Mballo Thiam et Cie.

« Si l’ASAS/SUTSAS-SUDTM, ‘And Gueusseum’, loin de cautionner  les malversations et les mauvais comportements des brebis galeuses de nos honorables corporations, reconnait au MSAS ses prérogatives de nomination, elle lui rappelle toutefois que le pouvoir de nomination n’est pas absolu, encore moins un pouvoir fourre-tout. Et que la gestion démocratique du personnel par le respect de l’esprit des commissions consultatives de haute lutte qui ne saurait être remise en cause pour convenance personnelle d’un ministre« , poursuivent-ils.

« Il s’agit beaucoup plus de mobiliser des ressources humaines motivées pour l’atteinte d’objectifs pertinents de santé et d’action sociale fixés par le Président de la République que d’autres choses susceptibles de réchauffer le climat social. (…)Le vent de médicalisation et de politisation du secteur, autant de la Santé que de l’Action sociale. Et ce, au détriment des populations qui peinent à accéder aux meilleures spécialités des disciplines médico-chirurgicales (Bac +12) rares« , dénoncent-ils.

Annonces

6 commentaires

  • Àl fall
    13 novembre 2017 14 h 16 min

    C est parceque c est fini le reigne des lobby et syndicaliste retraite tjrs au ministère entrain de kemander per diem carburant et autre faveur
    Celui qui travaille n est jamais inquiet et dort la conscience tranquille
    Le yama nekh qui nekhouma et les griot de eva c est fini
    Le pays à besoin de travailleur !!!!

  • fatou
    13 novembre 2017 15 h 02 min

    Laissez le tranquille, il bosse, c’est comme cela qu’on doit procéder dans un pays non émergent comme le nôtre , faire des visites surprises jour ou nuit.

  • didi
    13 novembre 2017 15 h 16 min

    Mr diouf sarr na pas peur de vos menaces il savait ce qui l’attendait au ministere de la sante il est capable de relever le defi

  • Le+joker
    13 novembre 2017 15 h 49 min

    On peut esperer des progres tangibles dans la sante si on se refere a l’excellent travail qu ‘il a fait au c.o.u.d

  • Rassoul
    13 novembre 2017 17 h 33 min

    Visiter nuitament les hopitaux pour un ministre est salutaire.Si on fait correctement son boulot on a pas a s inquieter.

  • Mouhamed
    13 novembre 2017 18 h 50 min

    Vraiment vous nous faites honte. Vous n aimez pas les sénégalais sinon vous l auriez félicité. Ils en doit éperdument de vos menaces de lobbyistes. Il a battu plus fort que vous. D ailleurs il s adresse aux travailleurs pas aux retraites et aux meurtriers et violeurs. Beau travail Monsieur le Ministre, bonne continuation.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *