Amadou Ba lance un mécanisme de garantie de 500 millions FCfa en faveur de la lutte sénégalaise (Senego Tv)

Le Premier ministre Amadou Bâ a dévoilé une mesure importante pour la lutte sénégalaise. Ce mécanisme de garantie initié par le président Macky Sall, vise à aider les promoteurs de combats de lutte en mettant à leur disposition une ligne de crédit de 500 millions de FCFA.

Le fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP) sera chargé de piloter ce nouveau mécanisme. Thérèse Faye, l’administratrice générale du FONGIP, a précisé que pour bénéficier de ces fonds, le promoteur doit être immatriculé au Rccm, disposer d’un NINEA et d’une licence de promoteur de lutte en cours de validité. Elle a également mentionné que le montant maximum du prêt est de 40 millions par promoteur, remboursable sur une durée de 12 mois avec un taux d’intérêt de 8%.

Le président du CNG, Birame Sène, a salué cet accord comme étant historique et a appelé les promoteurs à faire un bon usage des prêts obtenus, en particulier en respectant les délais de remboursement.

Le Premier ministre a profité de l’occasion pour féliciter les promoteurs de lutte pour leurs sacrifices en faveur du développement de ce sport au Sénégal.

Cette initiative aura un impact majeur sur l’avenir de la lutte sénégalaise. Le pays compte actuellement environ 10 000 jeunes lutteurs formés dans 152 écoles et écuries. Cela démontre l’importance de la lutte dans la culture sportive et traditionnelle du Sénégal.

2 COMMENTAIRES
  • Lebou

    Ca commence , amadou woury ba va gaspiller des millards et des milliards du contribuable d’ici fevrier 2024 pour sa campagne kou beugeu khalisse bou yombeu demal dièguèko . Quel pays de merde

  • Ibou

    Vraiment vraiment Il faut sauver notre cher Sénégal, la priorité dans notre cher Sénégal ce n’est pas la lutte
    .

Publiez un commentaire