Allo Sénégal : 4 journalistes passent leur première nuit en prison

Quatre des Six membres de la chaine Allo Sénégal arrêtés suite à la plainte de Mame Mbaye Niang, passent vendredi leur première nuit en prison.

A la suite de la plainte du ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, le DG du site Magnane Lô et trois de ses employés, Papa Yalli, chroniqueur, Daouda Sow Cameraman et Ndeye Astou Ba, journaliste, sont envoyés vendredi en prison.

Par contre, le journaliste Lamine Dièye et le technicien Moussa Diop, sont placés sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction, Mamadou Seck.

Ils sont poursuivis pour injures publiques, provocation de crime de meurtre non suivi d’effet, apologie d’un crime de meurtre, usurpation de fonction.

Pour mémoire, ces employés du site Allô Sénégal avaient déclaré, dans une émission, que Mame Mbaye Niang est impliqué dans une affaire de mœurs, engrossant la sœur à son épouse.

16 COMMENTAIRES
  • Niang

    Moi étant Sénégalais je suis très content de ce la les journalistes se présente comme des demi dieu il ne suit pas bien les cours de déontologie il nous a merde nous les Sénégalais je dit bien certain je parle de ces nouveaux gosses

    • Baba

      Toi , Niang tu vas réveiller Molière avec tes Français.
      Vas étudier🤣🤣🤣

      • Laye

        Monsieur voltaire, on ne dit pas « tes français » retourne sur les bancs!

    • Tom

      Très bien fait pour eux mentir , salir des gens matin ,midi et soir sans moindre preuvre c’est grave

  • Ben

    En tout cas, avec le nombre de fautes d’orthographe que vous faites à la seconde, il vous sera extrêmement difficile de vous faire recruter comme… journaliste !! 🤣🤣

  • Sagna

    Les cirques du tenant de pouvoir va s’effriter bientôt. Les faiseurs de rois seront bannis et mis au banc des criminels.
    Dieu ne cautionne pas avec les délinquants.
    Ce qu’on doit savoir en traînant injustement les nobles citoyens en prison, mets toi en tête que ton tour arrivera.
    On n’a jamais vu autant de persécutions autant de morts autant de prisionniers depuis que le Sénégal est indépendant. Mais ceux qui sont entrain de perpétrer ce triste scénario payeront tôt ou tard leur cupidité même morts inchallah.

    • Le denger

      Parce que vous vous croyez Encore au pouvoir en 2024? Vous êtes vraiment drôle vous les ex pastefien. Yene ngui nappaté alors que votre avenir est de plus en plus sombre

  • Africainencolere

    Un journaliste doit être professionnel,pas un raconteur de bobards ,pas quelqu’un qui affirme sans preuves .
    La recherche folle de l’audimat vous a conduit en prison.Bon séjour et que cela vous serve de leçon en sortant de prison…

  • Rewmi

    Sénégal daffa barri aye doulnaliste, beaucoup d’entres eux ont des diplômes falsifiés, dagnoulenna warra rakhasse bagnou sett, guerre bou ame si adouna bi gnonne doulnaliste yi gnoko indi.

  • ndanane

    Aye mbalite lagnou tous tant qu’ils sont, du n’importe quoi c’est des doulnalistes de business, khaliss rekk lagnouye weurr.

  • Raak

    Vous voulez pas vous libérer ils vont vous emprisonner tués et détourné sur scandales de l’argent public utilisé vos sœurs 👯‍♀️ ils veulent vous transformer en moutons

  • Raak

    Qui vous a dit que se les journalistes ont dit était faux allez vérifier l

  • Raak

    Le juge de apr

  • Ibrahima

    On doit supprimer cette site. Être journaliste au Sénégal est trop facile.Si on vérifie bien ils ne sont pas journalistes c’est des doulnalistes.Ils sont nombreux dans ce pays

  • 2024

    Bien fait pour leur gueule ces espèces de journalistes ou de doulnalistes. Tout le problème du Sénégal reste et demeure certains hommes de média journalistes, chroniqueurs ou simples animateurs

  • teu

    avec ces 24 milliards voles ce nar de mame mbaye niang qui n est pas le fils de son pere mais d un boutiquier mauritanien se permettre a tous

Publiez un commentaire