PUBLICITÉ
kLUu7 - Algérie : Une prestation de serment « express » pour Bouteflika

Algérie : Une prestation de serment « express » pour Bouteflika

Elu le 17 avril dernier pour un quatrième mandat, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a prêté serment ce lundi 28 avril.

A onze heures ce matin, c’est un homme affaibli, en fauteuil roulant qui est entré dans la salle de conférence du Palais des Nations pour y prêter serment. Le regard vague, la respiration laborieuse, la main sur le coran, Abdelaziz Bouteflika répète presque mécaniquement le texte de prestation de serment lu par le président de la Cour suprême, Slimane Boudi. Il s’exprime ensuite par une courte allocution de deux minutes, d’une voix à peine audible.

C’était pourtant un discours d’une dizaine de pages qui a été remis à la presse avant le début de la cérémonie. Il ne l’a donc pas lu intégralement. Le président s’est contenté de remercier « les électeurs pour leur soutien », les fonctionnaires et les autres candidats, faisant l’impasse sur l’orientation générale de sa politique gouvernementale.

Le 27 avril 2013, le président algérien a été victime d’un accident cardiovasculaire qui lui fit entamer une longue période d’hospitalisation au Val-de-Grâce à Paris.

Plusieurs personnalités politiques du pays doutent de ses capacités à honorer jusqu’au bout le nouveau quinquennat qu’il entame, du haut de ses 77 ans. Certains membres de l’opposition, dont Ali Benflis ancien chef du gouvernement, ont boycotté la cérémonie dénonçant l’illégitimité de la réélection de Bouteflika.
Oeil d’Afrique.com

Abdelaziz Bouteflika Algérie
Annonces

Publier un commentaire