Aide à la presse : Birahim Seck demande au ministre Abdoulaye Diop de publier la liste des bénéficiaires

Dans un post qu’il s’est fendu sur facebook, le coordonnateur national du Forum civil, Birahim Seck a demandé au ministre de la culture et de la communication de publier la liste des bénéficiaires de l’aide à la presse.

C’est une réaction suite à une interview accordée par Abdoulaye Diop au quotidien l’Observateur et repris par la presse en ligne au sujet de l’aide à la presse. Selon M. Seck, il ne s’agit pas uniquement de faire une interview pour s’expliquer mais, de publier la liste des bénéficiaires de l’aide à la presse ainsi que les critères de répartition pour permettre aux contribuables de se faire leur propre opinion.

Deniers publics

Birahim Seck a également rappelé que les fonds mobilisés pour cette aide sont des deniers publics. “La non-publication de cette liste des bénéficiaires pourrait bien cacher des actes de détournement, de corruption et de favoritisme“, a-t-il notamment écrit.

Aide à la presse

Les professionnels des médias se sont encore plaints. Nombreux d’entre eux ont estimé que cette aide à la presse est distribuée dans des conditions peu orthodoxes, surtout en porte-à-faux avec les promesses faites par le chef de l’État, lors de l’audience qu’il a accordée aux acteurs des médias le vendredi 27 mars 2020.

whatsapp 108
Annonces

(4) commentaires

  • Teuss

    Ne publie rien Mr. Diop. Ces gens ne nous sont d’aucune utilité et veulent nous prendre en otage. Refusons cela.

  • Birou Comédien

    Le comédien Birou Seck en action pour mériter des satans son pognon Ul
    me rire T as rien à exiger Comédien de salon. 

  • Malick Diallo

    monsieur diop sil te plait il faudra publier la liste largent nous appartien nous tous est demain la tombe inchalla

  • Deukk

    Il faut publier pour plus de transparence. L’argent appartient aux Senegalais donc ils doivent savoir ceux qui ont recu leur argent. Ce gouvernement a habitue les senegalais de magouilles, corruption, favoritisme, et vol doit publier la liste pour eviter tout amalgame et par esprit de transparence. Tappale bi daffa doye si rewe mi.