Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Affaires Kilifeu et Simon : “Le mouvement Y’en a marre immole les faits”, Moustapha Diakhaté

La conférence de presse de Y’en a marre pour disculper Kilifeu, Simon et jeter le discrédit sur la justice est une faute“. C’est l’avis de Moustapha Diakhaté. Selon l’ancien ministre-conseiller, cette affaire est l’exact contraire d’un complot.

Excuses…

D’après Moustapha Diakhaté, le Y’en a marre doit des excuses au peuple sénégalais en utilisant la vieille charrue politicienne du complot et de la stratégie victimaire. “Le mouvement Y’en a marre est un bien précieux. Il est fondé sur la vertu, l’honnêteté, l’honneur et l’engagement citoyen pour un Sénégal extirpé des griffes de la mal gouvernance. C’est pourquoi la défaillance d’un ou plusieurs de ses membres doit le rendre encore plus exigeant, plus intransigeant“, déclare-t-il.

Fautes…

Selon l’ex-chef de cabinet du président de la République, le mouvement doit accepter de reconnaître que les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux représentent des indices graves de de fautes d’éminents membres du y’en a marrisme. “L’exemplarité de tous ses membres et responsables doit être totale. C’est leur engagement. Ils ne peuvent en dévier et les Sénégalais doivent en être certains“, estime-t-il. A l’en croire, il ne revient à personne de dire que Kilifeu et Simon sont innocents. Ça, ce sera à la justice de le dire.

Lumière…

Toutefois, les vidéos qui circulent dans les réseaux sociaux accréditent, légitimement, une présomption de faute impardonnable, un outrage fait à Y’en a marre lui-même“, ajoute M. Diakhaté. Pour lui, le mouvement doit répéter qu’il s’agit d’une présumée défaillance de deux membres de Y’en a marre. Selon l’ancien ministre-conseiller, au lieu de verser dans la thèse du complot et de la stratégie victimaire, Y’en a marre doit exiger, comme à l’accoutumée quand cela concernait d’autres Sénégalais, la lumière au lieu de menacer de descendre dans la rue et chercher à jeter le discrédit sur la justice.

Message…

Le message à faire passer par Y’en a marre doit être celui-ci : c’est une présumée faute personnelle et non pas une faille du mouvement. Le Y’en a marre a intérêt à l’affirmer, sinon cela signifie qu’il n’a plus de raison de poursuivre son combat et sa mission au service d’un nouveau Sénégal. Kilifeu et Simon ne doivent bénéficier d’aucune protection autre que celle de la présomption d’innocence et d’un procès exemplaire. Les menaces de Y’en a marre de descendre dans la rue sont mal venues. Aucun Sénégalais sérieux n’acceptera la moindre entrave au travail de la justice“, poursuit Moustapha Diakhaté.

48 Whatsapp
Annonces
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    9:05 - 24/10/2021

    Propagande politique scolaire : “M. Boye Diao et Néné F. Tall doivent être exclus des élections …”

    Whatsapp
    8:57 - 24/10/2021

    Expo Dubai 2020 : Visite du ministre des affaires étrangères des émirats au pavillon du Sénégal…

    Whatsapp
    8:46 - 24/10/2021

    Saint-Louis : Un violent choc fait 2 morts sur le coup (vidéo)

    Whatsapp
    8:38 - 24/10/2021

    Faute de consensus : Yewwi Askan Wi enregistre 7 candidats à la candidature pour la mairie de Dakar

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp