PUBLICITÉ
aspt"
Affaire « Force spéciale » : Retour de parquet pour les onze mis en cause
PUBLICITÉ

Affaire « Force spéciale » : Retour de parquet pour les onze mis en cause

Les onze personnes de la « Force spéciale » qui voulaient faire exploser une centrale électrique sont retournées au Commissariat.

Ces mis en cause ont été déférés mais le procureur de la République n’a pas retenu de charge contre elles pour le moment.

Centrale électrique du Cap des biches

D’après les enquêteurs, le groupe, dénommé « Force spéciale », devait s’attaquer à la centrale électrique du Cap des biches, à des intérêts français et aux domiciles de certaines autorités.

Interpellation

Ils ont été interpellés à bord d’un véhicule, avec des substances explosives telles que des cocktails Molotov, fusées fumigènes et des armes.

#ForceSpéciale #Parquet #Retour

PUBLICITÉ

2 commentaire

  1. Fallou

    Les pros en viol votre gars ak thiouthiouwam bu sew li la yéné senelec ?
    Macky il fallait bombardé les rebelles thi aleu bi ben yone sinon daniouy tass

  2. Baye Yolom

    La main de la justice ne doit pas trembler. La sanction doit être à la hauteur de la forfaiture. 45 ans de prison seulement qui pourrait aussi servir d’avertissement aux pyromanes en herbe. Ils vont pourrir en prison au moment où Yolom Guénio le sodomite continue à exploiter la misère de pauvres jeunes filles
    Bravo à notre Police nationale. Que Dieu veille sur toutes nos forces de défense et de sécurité. Une bonne nouvelle pour tous les vrais Patriotes qui aiment le Sénégal