Annonces
» » » » » » Affaire de l’officier Mamadou Dièye:...

Affaire de l’officier Mamadou Dièye: « On souffre en silence… Nous tous sommes passés par là… », Mamadou Adji

colonel, mamadou adji, mamadou dièye, Officier

Le cas de l’officier de l’armée sénégalaise, Mamadou Dièye continue de susciter la polémique. « Il ne peut faire de la politique parce que son engagement militaire ne le lui permet pas« , selon des sources de la Rfm. Selon toujours ces derniers, de 18 à 65 ans, le militaire est tenu par l’obligation de réserve, il n’a pas le droit de parler de sa vie militaire et s’il veut démissionner, il dépose sa lettre en attendant deux (2) mois, le temps que la hiérarchie la valide ou la rejette. 

Il a été interpellé, ce vendredi, devant les locaux de Dakaractu. L’officier démissionnaire serait-il victime de ses ambitions? Mamadou Dièye avait annoncé vouloir s’engager en politique pour, dit-il, dénoncer les « conditions misérables » dans l’armée. Son arrestation a suscité autant de vagues dans les médias, particulièrement les réseaux sociaux où l’on dénonce une certaine injustice de la part des autorités, manifestant leur solidarité à M. Dièye.

Selon toujours des sources de nos confrères « Oui« , un militaire peut démissionner mais pas n’importe comment. Le militaire peut déposer sa lettre de démission, toutefois il doit attendre au moins deux (2) mois pour recevoir une réponse de sa hiérarchie. Si ces derniers sont favorables à cette demande, le militaire peut partir. Cependant, il ne peut se consacrer à des activités politique, du moins jusqu’à ce qu’il n’atteigne l’âge de 65 ans parce que tenu par l’obligation de réserve. Dispositions contenues dans la loi 62-37 portant statut des officier d’actives.

Ainsi, selon toujours ces sources, le militaire n’a pas le droit de communiquer sur sa vie d’homme de tenue. Ce, quelque soit son rang. « Il doit garder des secrets, des données personnelles, des informations nuisibles à la société ou qui portent atteinte à la République…« , poursuivent nos confrères. Ainsi, dans le cadre d’une nouvelle activité, le militaire peut être rappelé par l’armée afin de servir à nouveau la République. Pour ainsi dire, selon la législation, qu' »il est mobilisable… » Après ça, donc il est libre de faire ce qu’il veut sauf divulguer certaines informations.

Pour sa part, le colonel Mamadou Adji considère que les raisons déclinées par Mamadou Dièye ne sont pas conformes à la politique de l’armée. « C’est un dangereux précédant quand on laisse les capitaines demander à partir pour faire de la politique (…) Ce jeune capitaine a été formé dans l’école la plus prestigieuse. Il est de la cavalerie, c’est à dire la renne des armées… Je pense qu’il n’a aucune raison de démissionner…« , estime ce dernier.

Elles sont nombreuses les raisons qui ont poussé l’officier Mamadou Dièye à vouloir braver l' »impossible« . Parmi elles, le traitement de certains officiers. « On souffre en silence… Nous tous sommes passés par là, par ce tunnel là mais c’est un tunnel qui mène vers la lumière (…) On ne dit pas que je démissionne pour aller faire de la politique…« , poursuit le colonel Adji.

Annonces
Annonces

21 commentaires

  • laye
    13 mai 2018 9 h 31 min

    pourtant un ancien soldat mamadou diop de croix fait de la politique.N est il pas soumis aux mêmes lois que mamadou dieye.si kelkun est plus informé.je voudrais 1 explication

  • Birame Ndoye
    13 mai 2018 9 h 42 min

    JE CONSEILLE À CE CAPITAINE POUR AVOIR SERVI DANS L’ARMÉE DE 1970 À 1974, QUE FAIRE DE LA POLITIQUE EN AYANT EU CONNAISSANCE DE CERTAINES CHOSES, NE PEUT ÊTRE POSSIBLE.
    J’AI DÉMISSIONNÉ ALORS QUE J’AURAIS PU ATTEINDRE LES SOMMETS.
    SI ON LUI REFUSE SA DÉMISSION, IL Y’A DES RAISONS QUE CEUX QUI NE CONNAISSENT RIEN DE L’ARMÉE IGNORENT TOTALEMENT.
    VOUS AVEZ SOUTENU ASSANE DIOUF ET BARTHÉLÉMY DIAS DANS LEURS DÉLIRES EN SE PLAÇANT AU DESSUS DES LOIS ET AUJOURD’HUI ILS SONT ENTRAIN DE SOUFFRIR SEULS DANS LEUR UNIVERS CARCÉRAL AVEC TOUS LES DÉSAGRÉMENTS.
    ET CEUX QUI LES ENCOURAGAIENT EN LEUR DONNANT RAISON SONT AU CHAUD DANS LEUR UNIVERS FAMILIAL.
    A MOINS DE FAIRE DE FAIRE UN COUP D’ÉTAT, LE MILITAIRE NE FAIT PAS DE POLITIQUE.
    MON CAPITAINE, RÉFLÉCHISSEZ AVANT DE FAIRE DES BÊTISES.
    VOUS RISQUEZ DE FAIRE QUELQUE CHOSE QUI VOUS DÉTRUIRA À TOUT JAMAIS ET VOS PROCHES EN SOUFFRIRONT AUTANT SINON PLUS QUE VOUS. VOUS ÊTES OFFICIER ET AU COURANT DE CERTAINS SECRETS DÉFENSE, DONC LA POLITIQUE N’EST PAS POUR VOUS ET VOUS LE SAVEZ. ON NE GAGNE JAMAIS CONTRE UN SYSTÈME. ÉCOUTE LA VOIE DE LA RAISON ET NON CELLE DES GENS QUI ONT POUSSÉ D’AUTRES AVANT TOI DANS L’UNIVERS CARCÉRAL. ET ILS Y SONT ET MÊME SI PAR ORGUEIL ILS NE LE DIRONT PAS COMME DES BÊTES.
    SI TU NE VEUX PAS DÉTRUIRE TA VIE ALORS QUE TU ES TRÈS JEUNE ET PLEIN D’AVENIR RÉFLÉCHIS.
    SORTIR DIPLÔMÉ DE L’ÉCOLE INTERARMES DE SAINT CYR COETQUIDAN EST VALORISANT.
    NE GÂCHE PAS TOUT MON CAPITAINE.

  • Birame Ndoye
    13 mai 2018 10 h 14 min

    BONJOUR LAYE. POUR ÉCLAIRCISSEMENT , SI LA DÉMISSION DE DECROIX À ÉTÉ ACTÉE, C’EST PARCE QUE LA FONCTION QU’IL OCCUPAIT NE LUI DONNAIT PAS ACCÈS À CERTAINS SECRETS MILITAIRES RELEVANT DE SECRETS DÉFENSE.
    MOI MÊME J’AI DÉMISSIONNÉ DE L’ARMÉE EN 1976 .AVEC QUELQUES DIFFICULTÉS CERTES, MAIS JE NE DÉTENAIS AUCUN SECRET MILITAIRE ET EN PLUS JE N’AVAIS PAS CLAIRONNÉ QUE C’ÉTAIT POUR ENTRER EN POLITIQUE COMME C’EST LE CAS DE CE CAPITAINE.

  • Samba Samb
    13 mai 2018 10 h 25 min

    Un pays où les magistrats les militaires les ministres déposent leurs d’émotions et crache sure les institutions y’a des questions à se poser

  • birima
    13 mai 2018 10 h 26 min

    Et pourtant le colonel cisse est allé jusqu’a creer un parti politique alors qu’il n’avait pas 65 ans reconnaissons le fait que beaucoup de nominations dans notre armée ne relèvent que du favoritisme

  • Bassirou Fall
    13 mai 2018 10 h 31 min

    BIRAME NDOYE vous avez tout dit à propos de ce capitaine. Certaines réactions relèvent simplement de la naïveté, on est officiel militaire, donc on a en soi des secrets militaires, et surtout par les temps qui courent où toute la sous région pour ne pas dire le monde entier est déstabiliser, il est irresponsable et anti patriotique de mettre des intérêts personnels au devant de ceux de sa nation. Le Sénégal aime jouait avec le feu, on a encore la chance par le professionnalisme de nos institutions militaires et paramilitaires de protéger notre population des drames qui frappent le monde actuel. De grace, souhaitons de ne jamais y goûter. Des prétentieux comme ce capitaine ont tenté l’expérience dans leurs pays et malheureusement l’ont mis à feu et à sang. NOTRE CHER SÉNÉGAL À DE QUOI FAIRE ENVIE LE MONDE ENTIER NE L’OUBLIONS PAS !!!!!!

  • Mika
    13 mai 2018 10 h 48 min

    MAMADOU DIOP DE CROIX
    NA JAMAIS ETE MILLITAIRE
    IL ETAIT JUSTE UN ENFANT DE TROUPE
    C TA DIRE
    PRYTANEE MILITAIRE ST LOUIS

  • Abdoulaye
    13 mai 2018 11 h 40 min

    Mamadou Diop Decroix était embastillé dans l’armée par mesure disciplinaire.Il n’est pas le seul à subir cette punition Sidy Lamine Niasse, Bassirou Faty et d’autres encore ont été déportés à Kédougou lors des évènements de mai 1968.

  • Cheikh Tidiane Diene
    13 mai 2018 11 h 56 min

    Mamadou Diop de croix dites nous dans quelle armée vous étiez ou dans quel pays vous avez fait votre service militaire a ce que je sache vous étiez instituteur dans le primaire avant de militer dans le parti de savane dites nous svp. la balle est dans votre camp

  • Macky bouki sale
    13 mai 2018 13 h 01 min

    Ce gars fait ce qu’il veut c’est pas vos affaires bande de demeurés, vous causez sans cesse de démocratie bande d’imbéciles a la solde de macky.Alors si nous sommes en démocratie il a le droit de faire de la politique, point barre arrêtez de rêvez le Sénégal ne sera jamais la dictature que vous voulez installer.
    Quant à toi le birame ndoye ci dessus bientôt on sortira les martyrs de prison pour y mettre macky toi et tous les trous du culs comme vous bientôt 2019 bientôt le tsunami qui va vous nettoyez vous les merdes du Sénégal.

  • lodia
    13 mai 2018 13 h 53 min

    je suis un ancien militaire mais franchement ce capitaine n’a rien comprit. démissionner pour faire de la poltique et pour but de faire tomber l’actuel président de la république c’est grave et c’est de la traîtrise. on ne joue pas avec l’uniforme et la sécurité de nôtre pays. les militaires sont bien traités sur tous les plans comparant ya 20 ans .Svp aux ignorants qui connaissent rien de l’armée il faut de politiser nôtre armée. bande de minables

  • Sadia
    13 mai 2018 14 h 56 min

    Lodia martate ou valet?

  • Birame Ndoye
    13 mai 2018 15 h 52 min

    TOI MACKY BOUKI SALE, TU N’OSES MÊME PAS AFFICHER TON VRAI NOM.
    DONC JE N’AI PAS TON TEMPS.
    LA SEULE CHOSE QUE JE VEUX QUE TU SACHES C’EST QUE JE JURE SUR LE SAINT CORAN ET SUR LE PROPHÈTE MOHAMED SAW QUE JE NE SUIS NI POUR MACKY NI POUR LES OPPOSANTS.
    MOI C’EST LE SÉNÉGAL QUI EST MA PRÉOCCUPATION.
    ET JE PRIE DIEU LE TOUT PUISSANT, LE SEUL CAPABLE DE PLACER UNE PERSONNE À LA TÊTE D’UN ÉTAT DE NOUS CHOISIR LA PERSONNE QUI SERA À MÊME DE TIRER LE SÉNÉGAL VERS LE HAUT ET DE PERMETTRE AUX CITOYENS DE MANGER À LEUR FAIM ET DE PAYER LEURS FACTURES À LA FIN DU MOIS.
    J’AI 68 ANS ET JE SUIS LA POLITIQUE DEPUIS SENGHOR.
    J’EN CONNAIS UN RAYON. ET JE N’AI JAMAIS MILITÉ. JE LE JURE SUR LE SAINT CORAN.
    MOI JE DÉCLINE MON NOM ET JE MARCHE À VISAGE DÉCOUVERT.
    DONC CEUX QUI SE CACHENT SOUS DES PSEUDOS POUR INSULTER, NE FONT PAS PARTIE DE MON PAYSAGE ET JE N’AI AUCUN RESPECT POUR EUX.
    CE SONT DES LÂCHES.
    QUAND ON A UN PSEUDO, ON PEUT DÉBATTRE. MAIS ON N’INSULTE PAS.

  • Bouki
    13 mai 2018 18 h 12 min

    Milles excuses pour monsieur Ndoye Birame car j’ai du respect pour mes aînés,mais macky c’est bon on n’en veut plus et on n’en plus de cette colonisation sans fin oui en effet notre activisme exacerbé nous fait dire des fois des bêtises alors je vous demande pardon.soyez fiers de nous aimons tellement notre pays qu’on ne peut imaginé, qu’un président qui qu’il soit vende notre patrie aux étrangers sans que les sénégalais y trouvent leur compte.

  • Luciole
    13 mai 2018 23 h 37 min

    Capitaine, moi je ne suis pas militaire donc ce que je dis ne concerne pas l’Armée. Notre grande et respectable Armée. Certes le président gouverne le Sénégal mais il ne fait pas partie de ceux qui gouvernent le monde. Ces derniers sont três puissants et ce n’est pas en changeant le système que les choses changeront. Thomas Sankara est passé par là. Le moment viendra mais il faut de la patience. Notre combat est à l’échelle du continent. S’il fallait éliminer toutes les injustices, il faudrait éliminer le système. Et ça, ce n’est pas pour tout de suite et maintenant. Dieu vous bénisse. Je respecte profondément les militaires et paramilitaires. Leurs sacrifices pour la nation n’a pas de prix.

  • Luciole
    13 mai 2018 23 h 43 min

    Leurs sacrifices … n’ont pas de prix pour rectifier.

  • Gueye Serigne
    13 mai 2018 23 h 55 min

    Diop de croix ètait soldat Pdl dans les années 72 donc à fait sa durée légale. Ce n’est absolument pas la même chosr

  • Gueye Serigne
    13 mai 2018 23 h 58 min

    Oh que si Diop de croix à ètè militaire tout comme bath il y aller fousseynou sana khôl etc ..

  • Gueye Serigne
    14 mai 2018 0 h 08 min

    Oh que si Diop de croix à été militaire tout comme bathily ,al fousseynou cissè sanakho feu sall etc

  • Real sénégalais
    19 mai 2018 14 h 50 min

    Laissé cet homme tranquille, il a droit de faire de la politique s’il en a envie,interrogez vous plutôt sur les raisons de son départ.Vous les vieux sachez que le Sénégal a changé,ce n’est plus comme a votre époque ni les mêmes générations.

  • Jim
    24 mai 2018 5 h 29 min

    Senegal si les traitre qui vendent notre pays et qui laissent nos enfant mourir dans les hôpitaux faute d’argent tout en conduisant des 4×4 de 100000000cfa et se disent milliardaires sont permis de gerer alor que le noble qui donne sa vie à tous est insulte

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé ! Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone