Annonces
Publicité
» » » Accusant de plagiat Dr Gadio,  Amsatou Sow...

Accusant de plagiat Dr Gadio,  Amsatou Sow Sidibé déboutée par le Conseil constitutionnel

  • Mangoné KA Mangoné KA

Le Conseil constitutionnel a examiné la requête de Mme Amsatou Sow Sidibé et la réponse fournie par la coalition « Pôle alternatif 3ème voie: Sénégal Dey Dem » du Dr Cheikh Tidiane Gadio. Et les 5 sages ont déclaré la requête de Mme Sidibé  « irrecevable » et sa démarche non-conforme à la loi électorale de notre pays. 

« Notre Coalition en prend acte et espère que l’on pourra maintenant passer aux choses sérieuses, c’est à dire préparer sereinement les échéances électorales, s’occuper des vrais problèmes des Sénégalais et arrêter la recherche effrénée et indécente du Buzz à tout prix », a souligné, dans le communiqué parvenu, vendredi à Senego, la coalition « Pôle alternatif 3ème voie: Sénégal Dey Dem » dont la tête de file est  Dr Cheikh Tidiane Gadio. 

« C’est en effet avec une profonde tristesse que notre Coalition a accueilli les propos irrespectueux et au total irresponsables de Mme Amsatou Sow Sidibé à l’endroit du Docteur Cheikh Tidiane Gadio, tête de liste de notre coalition », lit-on, entre autres, dans le communiqué. 

Ce mot de « plagiat », poursuit-il, « introduit avec perfidie dans ce contentieux, n’a pas pour objectif de prouver que Mme Sidibé est « l’inventeur et la propriétaire » du terme de « troisième Voie » (utilisé depuis un siècle précisément dans les années 20), mais simplement de dénigrer un compatriote, universitaire de surcroît, dans le seul but de faire mal à ses proches et à tous ceux qui admirent son parcours intellectuel et son passage remarqué et salué à la tête de la diplomatie sénégalaise ». 

Dans la lettre du mandataire du Dr Gadio, Mapenda Mbaye, adressée aux Sages du Conseil constitutionnel, il est mentionné que « si elle  (Pr Sidibé) lit bien la liste des coalitions publiée par la Dge, plusieurs coalitions, partis ou mouvements ont des composantes de noms identiques ».  Cette même constatation, plaide-t-il, peut être faite dans les composantes du nom de la coalition de Mme Sidibé elle même: «Coalition la Troisième voie politique /Eutou Askan wi». La composante de nom «Askan wi » se retrouve dans quatre autres coalitions. 

Dans son souci d’éviter «la confusion», ajoutera  M. Mbaye, « Mme Sidibé devra sûrement initier la même procédure contre toutes ces coalitions qui ont utilisé «Askan wi» ou accepter l’antériorité de l’usage par une de ces coalitions et retirer « Askan wi » du nom de sa propre Coalition? » .

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • peulbi
    18/06/2017 01:52

    le plus nul de nos nullards de poiticien. aucun charme, toujours en retard sur l’actu, impertinente.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *