Annonces
Annonces
» » » Accident mortel sur la Vdn: Un apprenti fauché...

Accident mortel sur la Vdn: Un apprenti fauché par la passerelle meurt sur le coup

  • Lamine MBAYE Lamine MBAYE

ça vient de se passer il y’a quelques minutes. Un apprenti assis sur le bus (Horaires) au dessus des bagages est tombé sur la route VDN. Il a été malencontreusement accroché par la passerelle. Fauché, il est mort sur le coup. Les sapeurs pompiers sont sur les lieux pou évacuer le corps sans vie du défunt.

Annonces
Annonces

8 commentaires

  • Babacar+Diouf
    07/08/2017 05:00

    Comment est-ce que l’on peut laisser un apprenti s’asseoir au dessus d’un bus horaire sur des bagages au lieu de lui reserver une place a l’interieur du bus. Il y a a prendre des mesures pour ces cas de figure. Il est tjrs bon d’opter pour la prudence.

  • moutalla
    07/08/2017 08:37

    innarilahi wa ninna ilayhi raaji xoona

  • gora+babou
    07/08/2017 11:02

    innaril-laahi wa inna ilayhi rajuhoon

  • lhomme
    07/08/2017 21:24

    meme on doit prendre en mesure sur les car rapide ,les ndiaga ndiaye,les bus tata et meme les bus dem dik .trop c’est trop

  • lhomme
    07/08/2017 21:27

    trop c’est trop médecin après la mort. l’état doit prendre des mesures même sur les bus tata car rapide Ndiaga Ndiaye

  • Mame Mbaye
    08/08/2017 10:12

    Innaril-laahi wa inna ilayhi rajuhoon, Que Ya Rakhmane yéssal djégualam thi mom ak gni mouy fékki dji.
    Je ne suis pas d’accord avec vous mes chers. L’état ne peut pas tout contrôler. Pour ne pas paraphraser l’autre je dirais que le problème de l’Afrique est le civisme. Combien d’entre nous acceptent de ce tenir debout sur les marches pied d’un bus tata, ndiaga ndiaye ou car rapide avec le même refrain « Dama khar car ba soone ». C’est tragique et on ne peut que s’en désoler et prier pour le défunt mais à qui la faute?
    Pourquoi lui même aurait accepté de céder une place dans le bus au prix du billet du voyage pour ce mettre en haut avec les bagages certainement déjà en surcharge?
    Pourquoi le chauffer (propriétaire ou non du bus) a laissé son collaborateur prendre ce risque au prix de sa vie pour quelques billets de banque de plus?
    C’est trop facile de rejeter la faute sur l’autre et encore plus l’état mais le civisme doit chez nous doit être une priorité absolue de tous.

  • peulbi
    08/08/2017 10:56

    si je comprends bien, c’est lui qui a fauché la passerelle. que Dieu lui accorde son salut.

  • SYCAP
    08/08/2017 12:15

    @Mame Mbaye: Trés pertinent comme analyse!!!

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *