Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

750 pélicans morts : Quand la grippe aviaire atterrit au parc de Djoudj (Ministère environnement)

Les résultats des prélèvements opérés sur les pélicans morts au parc de Djoudj ont conclu une contamination à l’influenza aviaire de type A H5N1, a-t-on appris sur Rfm. Le ministre de l’environnement Abdou Karim Sall a pris des mesures pour contenir la maladie et éviter sa propagation. Même si ce sera très difficile avec ces milliers d’oiseaux qui vivent dans ce parc. 

Enfin. On n’en sait un peu plus sur les causes de la mort des animaux au parc de Djoudj. “Il s’agit bien entendu de l’influenza aviaire A qui est de type H5N1 communément appelée la grippe aviaire” a déclaré Abdou Karim Sall.

Mesures prises 

Aussitôt constaté, poursuit le ministre, une batterie de mesures est prise. Elles vont de “l’interdiction d’accès au parc au grand public, à la suspension des balades en pirogues le long du marigot, la destruction des carcasses et des déchets avec l’aide des agents de la brigade d’hygiène de Saint-Louis, au renforcement de la surveillance du parc, enfin la sensibilisation des agents et  des populations par rapport à tout ce qu’il faut prendre comme disposition“.

Propagation  de la pathologie 

Selon M. Sall, la propagation peut aller beaucoup plus vite et peut même dépasser les frontières. Selon des informations reçues par les services du ministère de l’environnement, la maladie a été signalée dans d’autres pays. “Cette période est une période de migration et de forte concentration. C’est la raison pour laquelle une mission technique sera conduite demain (samedi) sur place par le ministère de l’élevage et l’ensemble des parties qui sont concernées“, a-t-il notamment indiqué précisant que les autorités suivent la situation “au quotidien pour rendre compte et pour des dispositions à pendre pour éventuellement éviter que cette maladie ne se propage ailleurs.

Parc de Djoudj

Créé en 1971, d’une superficie de 16.000 hectares, le Parc National des oiseaux du Djoudj (PNOD) est classé depuis 1981 au patrimoine mondial par l’Unesco. Situé dans le nord du pays, le parc est constitué d’une succession de zones humides, de savane et de nombreux canaux, lacs, bassins et marécages. On y recense près de 400 espèces d’oiseaux, soit plus de trois millions d’individus.

 

 

 

20 Whatsapp
Annonces
guest
19 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    21:52 - 25/02/2021

    Campagne de vaccination : Après sa dose, Moussa Baldé lance un appel aux peules du Fouladou

    Whatsapp
    21:15 - 25/02/2021

    Macky Sall : «Si on ne prend pas les vaccins, je vais les donner à d’autres pays africains…»

    Whatsapp
    21:13 - 25/02/2021

    Opération de sécurisation en Casamance: quelques questions à la DIRPA (Par Daouda Gbaya)*

    Whatsapp
    20:53 - 25/02/2021

    Sonko : “Je suis prêt à travailler avec Macky Sall sur le dossier de la Casamance” (Senego Tv)

    Whatsapp
30
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp