Annonces
» » » » » » 28 décembre 2007 – 28 décembre 2017:...

28 décembre 2007 – 28 décembre 2017: Serigne Saliou Mbacké, déjà 10 ans !

Anniversaire, serigne saliou mbacke

Né en 1915 à Diourbel, Serigne Saliou était le dernier fils vivant de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (1853-1927), fondateur du mouridisme au XIXe siècle, exilé au Gabon (1895-1902) et en Mauritanie (1903-1907) avant d’être assigné en résidence surveillée jusqu’à sa mort par le colonisateur français.

Grand producteur, il a réalisé un énorme projet agricole (Khelcom) sur une surface de 45 000 ha. Il reprit de nombreux travaux de rénovations aussi bien internes qu’externes de la mosquée et la construction de l’université islamique qu’avait entamée son frère aîné Abdoul Ahad Mbacké.

Il met en œuvre un plan de viabilisation de terrains d’environ 100 000 parcelles et un réseau d’électrification de la ville. De même, des canalisations ont été construites pour une meilleure évacuation des eaux de pluie.

D’abord l’éducation fut son occupation continue et depuis fort longtemps ; ses daaras où les étudiants travaillent dans les champs éparpillés à travers le pays (Ngott, Ndiapndal, Ndiouroul, Ndooka…) datent de plus d’un demi-siècle. Et enfin Khelcom acquis par le sang de beaucoup de villageois le dernier établissement leur a ravi la vedette en raison de ses dimensions. Dans ses écoles, l’enseignement du Coran et l’éducation religieuse étaient associés au travail pour indiquer qu’il s’agissait d’activités inséparables. Serigne Saliou a fait du mouridisme une voie soufi connue actuellement à travers le monde entier.

L’apprentissage du travail chez les jeunes leur confère la conscience qui permet à l’homme de s’accomplir, d’être utile à lui-même et à la communauté. Quant à l’éducation, elle a pour but dans ces daaras de faire connaître aux jeunes disciples le sens de la vie, les règles de comportement dans la société, les normes spirituelles et morales dont l’observation assure à chacun la sauvegarde de son humanité. L’accent est également mis sur les sciences religieuses car pour Serigne Saliou, la foi en Dieu est la principale dimension de l’homme. Cette entreprise d’éducation, qui s’adressait à des milliers d’élèves était entourée du plus grand soin de la part de Serigne Saliou qui y consacrait d’énormes ressources, donnant ainsi le signe d’un engagement personnel, profond.

Le chef spirituel de la confrérie des mourides est décédé à Touba à l’âge de 92 ans. Ce jeudi 28 décembre 2017, il aurait eu 102 ans.

Annonces
Annonces

27 commentaires

  • Moussa Seye
    27 décembre 2017 23 h 36 min

    Yalla na yalla yokou ay léram thia tass noi
    Nous si barkem

  • Bassirou Sene
    27 décembre 2017 23 h 45 min

    Thiey sounou serine. Qu Allah nous gratifie de sa bonté
    Yalla naturelle

  • Papi Basal
    28 décembre 2017 0 h 34 min

    Serigne Saliou MBACKÉ où le Moudjadid…ki BAMBA néwone « Lin khadatil oujourou wal masalih bitayi wal jazbi wa ini Salihou » DIEUREDIEUF MBACKÉ !

  • Awa Sow
    28 décembre 2017 2 h 36 min

    Que la terre de Touba soit légère

  • Cisse Cheikhouna
    28 décembre 2017 6 h 04 min

    Yalla naniouko yalla fayal ta taxniou si barkèm

  • Modou Sam Bèye
    28 décembre 2017 6 h 58 min

    Yalla na yalla yokou ay leeram

  • matar
    28 décembre 2017 7 h 03 min

    Yalla na yalla yokou léram té tasgno si barkem

  • Reedungabu Thiam
    28 décembre 2017 7 h 22 min

    Mi yetti

  • nina
    28 décembre 2017 7 h 33 min

    Yalla nagnou yalla tass si barkem ta yok leram

  • Moustapha Mbacke Cisse
    28 décembre 2017 8 h 14 min

    Yalla naniou yalla tasse thi barkeme. Amiine.

  • soulaye
    28 décembre 2017 8 h 17 min

    Amine way

  • Bai morr Joof
    28 décembre 2017 8 h 18 min

    Thieuy serigne Saliou yalla na yalla yokk ay leram

  • Fatou Ndiaye
    28 décembre 2017 8 h 20 min

    FALILOU NDIAYE .ALLAHOUMA IKHFIRLEHO WARHAMHO

  • fall khadim
    28 décembre 2017 9 h 13 min

    رحمة الله عليه كان الشيخ عالماصالحا وتقيا وجواداومربيا كبيرا أنشأ مراكز تعليمية في البلاد فجزاءه الله عنا خير جزاء

  • Adama DIALLO
    28 décembre 2017 9 h 24 min

    Serigne Saliou vous nous manquez trop vous etes toujours dans nos coeurs

  • ya saliha
    28 décembre 2017 9 h 38 min

    dieureudieuf serigne saliou mbacké yaw mi défar ndawyi té mane mi ma bokssi yalla naniou yalla tass si sa barké mbacké

  • Diaby Moussa
    28 décembre 2017 9 h 46 min

    مرحبمبيكم

  • Mourid Sâdikh
    28 décembre 2017 9 h 49 min

    ET QUAND EST CE LES CHEIKHS MOURIDES VONT DIRE LA Où SE TROUVE LA TOMBE DE CHEIKH AHMADOU BAMBA? LA VERITE SVP!

  • Malick Fall
    28 décembre 2017 10 h 06 min

    Cheikh saliou yalla n’a nou ko yalla fayal ci barke kou tedeki khadim rassouloulahi

  • Mbayang Sow comme dape
    28 décembre 2017 10 h 48 min

    Toujours dans nos coeur

  • Madjiguene
    28 décembre 2017 10 h 56 min

    Thiey Serigne Saliou Mbacké

  • mourid
    28 décembre 2017 11 h 06 min

    Le religieux milliardaire

  • KONTEYE
    28 décembre 2017 11 h 09 min

    YEUK-YEUK SERIGNE SALIOU

  • Pape Antou Ndiaye
    28 décembre 2017 11 h 23 min

    dieureudieuf serigne saliou borome ndouroul borome yalla naniou yalla tass si barkème

  • Fall Ali Fall Ali
    28 décembre 2017 18 h 37 min

    Yalla na yalla yokou ay leram te tassou nous si barkem ak mbolem dioulit

  • Blin #Cody Bo
    28 décembre 2017 19 h 40 min

    Dieureudieuf SERIGNE SALIOU. Yalna Yalla YOKK diamm ak kheweul ak lèr ak térangaam yi ak ngueureumeum yi ci mome. Il est toujours là, le Grand Cheyh Salih. Il est éternel.

  • Daouda Sow
    28 décembre 2017 22 h 48 min

    Arretez..Ku Tedd ki ne s’est jamais référé sur le calendrier grégorien.
    Il s’est retiré le jeudi 16 dhul’hijja (Tabaski) 1428 h.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé ! Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone