PUBLICITÉ

Vidéo- Syrie- Theresa May: « Il ne s’agissait pas d’une interférence dans la guerre civile »

Britannique, frappé
Vidéo- Syrie- Theresa May: « Il ne s’agissait pas d’une interférence dans la guerre civile »

La Première ministre britannique Theresa May sur les frappes en Syrie : « Il ne s’agissait pas d’une interférence dans la guerre civile ».

Pendant ce temps, Emmanuel Macron vient de décider solitairement d’associer la France à des frappes militaires américaines et britanniques unilatérales en Syrie, alors que l’Allemagne, l’Italie et le Canada s’y sont notamment refusés.

Regardez!

Theresa May sur les frappes en Syrie

La Première ministre britannique Theresa May sur les frappes en Syrie : "Il ne s’agissait pas d’une interférence dans la guerre civile"

Publiée par CNEWS sur Samedi 14 avril 2018

Annonces

Un commentaire

Donnez votre opinion sur le sujet !
Sane El Mago

Et vous dite que vous democrates.putin vous prenez du plaisir en détruisant tout un pays rien d’autres pour leurs gaz et pétrole.

Publier un commentaire