Annonces
Annonces
» » » » Serigne Modou Kara propose le plan « Bamba...

Serigne Modou Kara propose le plan « Bamba Sénégal Emergent » (BSE)

  • Moustapha MBAYE Moustapha MBAYE

Serigne Modou Kara Mbacké a proposé  »Bamba Sénégal Emergent » (BSE) en guise de contribution au PSE. Un plan pour développer en des temps records un secteur aussi vital que l’agriculture qui fournira au Sénégal une souveraineté alimentaire. Le Chef religieux a étalé sa pensée dans une lettre adressée au président de la République. En dessous, senego vous propose l’intégralité de cette correspondance.     
Excellence Monsieur le Président de la République
Je vous écris cette correspondance pour une fois de plus adhérer à votre vision qui consiste à faire du Sénégal un pays émergent d’ici l’horizon 2035. Je dois même dire qu’avec la découverte du pétrole du gaz, les délais d’émergence sont considérablement réduits. Mais, Excellence Monsieur le Président de la République, vous conviendrez avec moi qu’un pays ne peut se développer sans un secteur agricole fort et d’une grande productivité. 
D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que vous ayez inscrit dans le cadre du Plan Sénégal Émergent (PSE), votre projet phare de développement et de modernisation des secteurs d’activités économiques, une agriculture de performance. Ce qui vous a poussé à demander fortement l’atteinte d’une autosuffisance en riz. Ce qui est bel et bien possible car, vous y mettez des efforts considérables, des moyens en plus d’une ressource humaine de grande qualité. 
C’est dire que ces objectifs sont réalisables. Une raison principale pour vous apporter tout mon soutien. À ce propos, Excellence Monsieur le Président de la République, permettez-moi de faire une proposition pour développer très vite notre agriculture. En effet, à travers le projet «Bamba Sénégal émergent» (BSE), je sollicite auprès de votre bienveillance  l’octroi de cent-mille (100.000 hectares) répartis dans les quatorze (14) régions du Sénégal. La fondation «Bamba Fepp – Bamba partout» que je pilote, mettra à votre disposition trente-trois mille (33.000) jeunes dévoués exclusivement au développement de l’agriculture. 
Excellence Monsieur le Président de la République, vous disiez récemment que la ferme volonté de l’Etat de mieux prendre en charge les aspirations des populations en consolidant une croissance inclusive et durable est le défi assigné au Plan Sénégal Émergent (PSE). Le Plan Sénégal Émergent (PSE) est conçu pour porter le taux de croissance au moins à 7 % et le maintenir à ce niveau sur une période de 10 ans.
Vous avez ciblé six secteurs productifs prioritaires que sont l’habitat, les mines,  le tourisme et bien entendu l’agriculture et l’agroalimentaire. Je vous apporte donc mon soutien en formulant à votre haute autorité cette proposition pour développer en des temps record un secteur aussi vital que l’agriculture qui fournira au Sénégal une souveraineté alimentaire. 
En vous souhaitant bonne réception, veuillez recevoir Excellence Monsieur le Président de la République, mes prières pour une réussite dans votre haute et noble mission.
 
 Cheikh Ahmadou Kara Mbacké Noreyni
Annonces
Annonces

14 commentaires

  • doff
    01/11/2017 18:03

    Vraiment tu nous pompes l’air, tu n’es pas une référence demalll diangui

  • ndiaye
    01/11/2017 18:38

    ce clone de cirque

  • fall
    01/11/2017 18:43

    truand il cherche de l’argent

  • soules
    01/11/2017 19:23

    Il est fou maintenant.

  • Kara a raison
    01/11/2017 19:28

    Merci Mbacké. C’est une belle idée à mettre en oeuvre.

  • Afrique
    01/11/2017 20:36

    maky laye baape

  • La Saint Lousienne
    01/11/2017 22:22

    Exellent Mbacké MACHALLAH

  • makhou
    02/11/2017 05:34

    c’est un drogué ce connard

  • saliou
    02/11/2017 09:16

    dama diomi walla

  • kanysaf
    02/11/2017 10:18

    Moi je propose THIANDOUM SENEGAL EMERGENT;

  • fou
    02/11/2017 11:00

    Jouer avec le nom de Bamba pour se remplir les poches, non contents d’avoir exploiter leurs talibés pendant plus de vingt ans, les mbacké mbacké continuent à délirer. Si ce plan est faisable, le baol ne serait pas pauvre.
    bamba matin bamba soir mais ne suivent pas les recommandations du cheikh

  • RIS
    02/11/2017 11:14

    au moins il a apporté qu’elle que chose de positive par rapport a certains qui sont là que pour contre et négative

  • assane
    02/11/2017 12:23

    33000 jeunes éparpillés dans champs dans les 14 régions c’est loin d’être un projet réfléchi et mûri c’est de l’esclavage. À l’heure où l’agriculture se développe avec moins de ressources humaines mais des stratégies de génies en la matière je sollicite juste vos prières pour un Senegal émergent.

  • mouridoulaye
    02/11/2017 13:50

    Le mouridisme a deux plaies qui se disent marabouts: un assassin et un drogué.
    Toudouma kenn nak

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL