PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
1 6 - Saccage tribunal de Louga : Aly Ngouille Ndiaye dément les faits

Saccage tribunal de Louga : Aly Ngouille Ndiaye dément les faits

Selon le ministre de l’Intérieur, le Tribunal de Louga n’a pas été saccagé lors du jugement du maître coranique, Khadim Guèye et ses coaccusés.

Saccage…

 » Je regrette il n’y a pas eu saccage au tribunal de Louga et on sait bien ce qu’est un saccage. Ce qui s’est passé c’est que lorsque la séance est terminée, lorsqu’on a refusé la liberté provisoire et que le délibéré est fixé au 4 décembre, certains Talibés ne comprenaient peut-être même pas le sens de ce message « , déclare Aly Ngouille Ndiaye.

Bousculade…

Les sympathisantes du maître coranique sont sortis et c’est dans la bousculade que deux portes en verre ont été cassées et ont blessé des Asp qui sont sortis avant-hier de l’hôpital.

Confirmation…

« Plus de 500 personnes ne peuvent pas se retrouver quelque part et on dit qu’il y a saccage. D’ailleurs, personne ne peut affirmer qu’une seule grenade lacrymogène a été lancée à la foule. Aucun avocat n’a dit avoir été agressé ni un juge. Et je le confirme », poursuit le ministre de l’Intérieur.

Aly Ngouille Ndiaye Saccage
Annonces

(3) commentaires

Cheikh Seck

Quoique qu’il en advienne cette irruption spontanée du religieux dans Les pouvoirs de décision étatique va irréversible en Revanche saccager Les institutions déjà fragilisées avec la présidence de Wade
UNE dictature rampante des confréries s’initie dangereusement dans notre pays ET remettra en cause la cohésion sociale

Modou Sall

Le spirituel et le temporel sont inséparables depuis la nuit des temps et seule la vérité de dieu triomphe

El Hadj Diab Ndiaye

Cheikh seck sincerement lane mouthi yonou confreries
Ceux que ministre a dit c est vrai.loutakh gua bagne confreries

Publier un commentaire