PUBLICITÉ

Report Locales : L’opposition dans la sauce, Macky, maître du temps…

Depuis 1984, les élections ne se sont jamais tenues à date échue. Bis repetita, disons-nous, en 2019, le contexte évolue dans la bonne direction. Grâce ou à cause (c’est selon) d’une certaine complicité d’une opposition aphone face aux urgences de l’heure.

Les facteurs d’un report

Les élections départementales et municipales, prévues le 1er décembre 2019, sont reportées pour être tenues au plus tard, le 28 mars 2021. Un troisième report. Mais, des facteurs favorisants résultant de l’acceptation de l’opposition de dialoguer avec Macky Sall. Au nom de son engagement à ne plus jamais participer à des élections, tant que les règles n’étaient changées.

Le Macky à calculer…

Et l’opposition est ainsi prise dans la nasse gourmande de pouvoir qui régule le temps pour trouver une date.  Aussi d’aucuns soupçonnent-ils des calculs politiques déroulés par  le maître du jeu, Macky Sall.

Et tout serait fait à dessein, du moins de telle sorte que les termes de référence édictés ne militeraient pas à une tenue fast-track des élections, disons pas avant fin 2020. Même si le ministre de l’Intérieur dit possible leur tenue courant ladite année.

Toujours est-il que la date des locales est assujettie aux conclusions de l’audit du processus électoral. Dont le temps de déroulement sera déterminé par les experts. Sans compter les actes posés depuis la refonte du fichier électoral.

L’opposition dévoyée

Quid de la partition de l’opposition dans cet imbroglio temporel ?Elle a joué le jeu, son jeu favori, à savoir la division. D’abord celle parlementaire était incapable d’harmoniser ses positions par rapport au vote de la loi reportant les Locales. Pis, de l’extérieur, elle est moins saignante, phagocytée qu’elle est dans la sauce Macky, avec l’avènement du Dialogue politique. Personne ne proteste, aucune voix discordante sur les débats d’intérêt national soulevés ça-et-là. Allant jusqu’à donner l’image de Bby.

C’est que, opposition comme pouvoir, personne n’est prêt pour aller aux élections. Le Pouvoir a son agenda d’augmenter les prix de l’électricité et autres denrées de première nécessité, le Pds en crise, Khalifa Sall qui cherche ses repères, Idrissa Seck et Cie accusés de fricoter avec Macky Sall, se bunkerisent. Et, seul Ousmane Sonko frétille, tel un grain de niébé dans la marmite de ce « consensus national ». Au grand dam du peuple manipulé par cette classe politique qui se la coule douce dans les lambris dorés.

Locales Macky Sall
Annonces

(10) commentaires

Mbaye

tenir les elections dans six mois est bien possible. il faut tout simplement abadonner le parrainage et faire un toilettage du fichier. Cela peut se faire en une jounée. c’est du matey politique auquel on assiste. bravo sonko voila un opposant digne de ce nom qui est malheureusement esseulé; mais demain il fera jour. JE NE COMPRENDS PAS LE SILENCE TROUBE D’IDRISSA SECK

Sadio

Pourquoi voir des calculs politiques de partout ?

Ndaye

Senego vous faites des articles de plus en plus orienté et pro opposition

Me Sall

Les elections sont reportés pas par decison du président alors arretez de dire n’importe quoi

Aly

Qu’est ce que Macky en a faire des elections local il est president pas maire ! n’importe quoi cet artcile

    Binetou Rassoul Thioune

    Si bien sûr que Macky Sall a quelques choses à voir avec ça par ce que la majeure partie des Maires de ce pays sont dans l’APR et ça il en bénéficie beaucoup .

    Binetou Rassoul Thioune

    Bien sûr que Macky Sall a quelques choses à voir avec le report des élections puisque la majeure partie des Maires de ce pays sont dans l’APR et ça il en bénéficie beaucoup .

Amadou Bamba Ndiaye

C’est le calcul politique qui fait retarder notre pays le Sénégalais.

Binetou Rassoul Thioune

Je trouve qu’il y’a trop de complication dans la politique sénégalaise .

Binetou Rassoul Thioune

Bien sûr que Macky Sall a quelques choses à voir avec le report des élections puisque la majeure partie des Maires de ce pays sont dans l’APR et ça il en bénéficie beaucoup .

Publier un commentaire