PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
moustapha guirassy iam sud 15 - Recrudescence de la criminalité: Moustapha Guirassy théorise la notion de coproduction de la sécurité

Recrudescence de la criminalité: Moustapha Guirassy théorise la notion de coproduction de la sécurité

Les départements de Pikine et de Guédiawaye ont reçu, samedi dernier, la visite du président du parti Sénégalais unis pour le développement (S.U.D). Aussi bien à Jiddah Thiaroye Kao qu’à Yeumbeul, Moustapha Guirassy a déploré la stigmatisation de la banlieue.

L’ancien ministre de la communication, sous Abdoulaye Wade s’élève contre la perte du sens des priorités du régime actuel.

« Mobiliser 30 milliards pour soutenir des acteurs qui étaient là depuis 15 ans sans une démarche inclusive, c’est un usage des deniers publics à des fins électoralistes. C’est un recul démocratique sans précédent« , fustige le candidat à la présidentielle. Il s’est également ému, dans l’Obs, des conditions de vie des populations de la banlieue non sans leur promettre des financements devant améliorer leur bien-être.

Sur la recrudescence de l’insécurité, Moustapha Guirassy a convoqué la notion de coproduction de la sécurité. « Les autorités ont une vision de la sécurité qui est dépassée. Une sécurité doit être coproduite pour être efficace« , plaide-t-il. Avant d’ajouter: « elle est coproduite par les populations elles-mêmes, qui connaissent mieux leurs terroirs et territoires« .

Guirassy conclut en soulignant que coproduire la sécurité, c’est au-delà de l’appareil répressif, mettre en branle des paradigmes comme l’emploi, l’aménagement du territoire, l’éducation. Entre autres.

Banlieue Insécurité
Annonces

(2) commentaires

Salif

C’est qui cette face de rat

Toure Elhadji Lamine

J apprécie votre engouement Mr le president vos idées sont claire et précise .

Publier un commentaire