Annonces
» » » » » Radier un policier n’est pas égal á radier un...

Radier un policier n’est pas égal á radier un enseignant, Par Samba Diama TOP*

En 1987, sous le coup de la colère, le président DIOUF avait radié les policiers. Aujourd’hui, les autorités étatiques sont très remontées contre les enseignants grévistes. Ceux-ci sont très déterminés à mener le combat jusqu’au bout. Autrement dit, ils se sont radicalisés parce que, l’Etat n’a pas respecté les accords réalistes et réalisables avec ceux signés depuis 2014.

Le système est complètement paralysé. Les parents d’élèves sont inquiets; les élèves qui ne savent pas où donner de la tête déversent leur courroux dans les rues bravant les forces du désordre, pardon de l’ordre.

C’est dans cette atmosphère très délétère que des gens qui ne connaissent rien de l’Education prennent d’assaut les médias pour demander aux gouvernants de radier les enseignants. Ils ignorent peut être que radier un policier n’est pas égal á radier un éducateur. Il est plus facile de remplacer mille policiers que mille enseignants. Tous les policiers font un même travail ou du mois peuvent faire un même travail alors que le corps des enseignants est composé d’instituteurs, de professeurs de mathématiques, français, philosophie, anglais, arabe, espagnol, svt, sciences physiques, etc.

Il n’est pas évident de trouver tout de suite et maintenant des milliers de professeurs de philosophie ou de mathématiques, entre autres. C’est á coup sûr ce qui fait tergiverser l’Etat. Cependant pour un Etat qui ne cherche pas la qualité ni ne se soucie de la bonne formation de ses citoyens radier tous les enseignants grévistes équivaudrait à punir son enfant qui fait l’école buissonnière.

Les conséquences pourraient être dramatiques, les pertes inestimables. Les enseignants non radiés soutiendraient leurs collègues; les élèves, et du privé et du public, envahiraient les rues. L’opinion publique qui semble, pour le moment blâmer les enseignants, est très versatile. Elle pourrait considérer cette radiation arbitraire et injuste relevant d’un Etat incompétent et pingre. Ainsi elle se braquerait contre les autorités. Les conséquences politiques pourraient être néfastes pour le régime actuel car derrière chaque enseignant, il y a des parents, des amis et des sympathisants.
Un grand penseur disait que si l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance.

 *professeur gréviste au lycée de Kébémer

Ce contenu une Contribution ou un Publireportage:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces

6 commentaires

  • Ton ancien maitre
    26 avril 2018 11 h 39 min

    Tres belle anlyse mon ancien eleve de CM2. Cependant sachez que l Etat est un monstre.

  • Abdoulaye
    26 avril 2018 11 h 45 min

    Combien sont ils qui attendent avec leurs diplômes pour aller enseigner!!Il n’y a pas que les enseignants dans la fonction publique.Les enseignants sont ingrats et égocentriques en plus d’être jaloux des autres corps de l’état.Un enseignant ne sera jamais au même niveau qu’un magistrat sur le traitement salarial.Nous connaissons des enseignants qui ne savent même pas faire une phrase correcte.Cessez de vous autoproclamer indispensables ou seuls intellectuels.L’état doit prendre ses responsabilités et sévir contre tous les grévistes qui sont manipulés par une opposition aux abois.Une année scolaire emputée de quatre mois est perdue donc l’état doit fermer les écoles et suspendre le payement des salaires des enseignants grévistes.

  • Yasalam
    26 avril 2018 12 h 18 min

    Macky creuse sa propre tombe

  • tv+brésil
    26 avril 2018 12 h 47 min

    Mais mon cher si l’enseignement devient une institution politique vaut mieux radier et recommençer à zéro et vote qui vas interdire les enseignants à aller plus de 20 h par année scolaire

  • Omar Diallo
    26 avril 2018 12 h 56 min

    Abdoulaye c’est vraiment dommage mais tu n’as rien compris tu n’es q’un idiot de la pure espèce doublé d’un grand menteur

  • moussa ndiaye
    26 avril 2018 13 h 11 min

    Ne vous comparez jamais avec les forces de défense et de sécurité .ils font entrer des milliards dans les caisses de l’État alors que vous rien des revendications uniquement

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé ! Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone