Pression extérieure: « Le Mali ne doit pas être un laboratoire d’expérimentation », Dr Cheikh T. Dièye

Pression extérieure: « Le Mali ne doit pas être un laboratoire d’expérimentation », Dr Cheikh T. Dièye

« Les informations qui circulent, disant que l’armée malienne aurait décidé de conduire une transition de 3 ans dirigée par un militaire sont fausses. Il n’y a aucune décision sur cette question à ce stade », rappelle le coordonnateur national de la Plateforme Politique Senegaal Bi Nu Begg, Cheikh Tidiane Dièye.

Décision…

Selon Dr Cheikh Tidiane Dièye, si une décision devait être prise, il ne faudrait jamais perdre de vue qu’il est préférable d’avoir une durée réaliste plutôt qu’une durée raccourcie, sous la pression extérieure, mais qui se révélerait insoutenable par la suite.

Laboratoire…

« Le Mali ne doit pas être un laboratoire d’expérimentation pour leaders politiques étrangers en mal d’inspiration. C’est un pays où vit des hommes et des femmes et chaque décision doit être pesée et soupesée », déclare Dr Cheikh Tidiane Dièye.

Passé glorieux…

D’après Dr Dièye, la Plateforme Politique Senegaal Bi Nu Begg ne doute pas que le peuple malien saura trouver dans son passé glorieux, dont la formidable épopée de l’empire du Mandé et de la Charte de Kurukan Fuga sont parmi les meilleures illustrations, les ressorts nécessaires pour réussir un sursaut patriotique salvateur.

1 COMMENTAIRES
  • Alou

    Ce rôle de sentinelle est très important à cette étape de la a lutte au Mali car des ennemis à cette cause n’ont pas encore perdu espoir d’arrêter la mer avec leurs bras.
    Merci pour la vigilance Dr.

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *