PUBLICITÉ

Présidentielle Guinée-Bissau: J. Mario Vaz battu à son bureau de vote

Le Président sortant en Guinée-Bissau, José Mario Vaz a été battu ce dimanche, dans son propre bureau de vote . Il arrive ainsi à la troisième position dans ce premier tour de la Présidentielle de ce 24 novembre 2019.

Çà ne sent pas bon pour José Mario Vaz. Le Président sortant battu à plate couture par le candidat du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC). Il s’agit de l’ex Premier ministre, Domingos Simoes Pereira. Sur 412 inscrits dans son bureau de vote, il a eu 305 votants. Domingos a obtenu près de 200 voix, rapporte un correspondant de Rfm. Ce qui donne un peu une idée de la défaite du Président sortant dans son propre fief. Son centre se nomme Idib, c’est au niveau du quartier Plaza, à 200 mètres du Palais. A noter que José Mario Vaz n’arrive même pas deuxième, mais à la troisième position.

Accusations du camp de J. Mario Vaz

Le camp du président sortant de la Guinée-Bissau, José Mario Vaz, a accusé dimanche, le parti dominant au Parlement de s’être livré à « des fraudes par bourrage d’urnes » et à « un achat de consciences » lors du premier tour de l’élection présidentielle, avant même la fin des opérations de vote.

Dépouillement

Le dépouillement se poursuit au moment où nous écrivons ces lignes. A noter que la séance de dépouillement est public, permettant ainsi à tout le monde d’y prendre part. Un gage de transparence. C’est à l’inverse de ce qui se passe dans certains pays à l’instar du Sénégal.

Bulletin

Le Guinée-Bissau a utilisé pour cette élection présidentielle, le bulletin unique. Il n’y a presque pas de bulletin nul. Mieux, le dépouillement est beaucoup plus rapide. A noter que sur les 305 votants du bureau du Président sortant, il n’y a qu’un seul bulletin nul.

 

Bissau Guinée
whatsapp 413
Annonces

(9) commentaires

Diop Cheikh Mbacke

C est ça un scrutin transparant

Bil

Cela veut dire quoi que nous sommes dépassés par les petits pays en terme de transparence et de rationalisation des depenses electorales. Qu’est ce qui empeche le senegal d’experimenter le bulletin unique aux locales?t

    Mohamed

    Monsieur,
    Vous dites petit pays, cette posture narcissisme Sénégalais aussi triste que ces citoyens s’en prévaut.

    ((Le petit pays)) à fait ça révolution mais cherche toujours son gouvernement.
    Ce petit à bien un régime qui est parlementaire et non hybrides comme la vôtre.

    Régime parlementaire rationaliser et aussi discipliné.
    Contrairement le Sénégal qui fait des copies passes de l’échec fr.

    Un régime dont les pouvoirs de l’État n’as pas de contrepoids (les confréries au Sénégal).

    Je vous invite à apprendre l’histoire de la Guinée-Bissau Primo et post-révolution des oeillets.
    Néanmoins que vous résumé petit pays par la superficie.

    Le contrôle et la rationalisation des dépenses est une chose incontournable, pour un pays qui respecte son peuple

Karime

Vive la democracia et vive Repeblique de Guine Bissau

Deguentaan

En matière d’élections il font partie des meilleurs en Afrique !

    Alseny

    C’est le meilleur dans le domaine électorale.

Lune

Expliquez moi , quelle différence il y’a entre comptés les bulletins devant les représentants de tous les candidats et faire signer les procès-verbaux par chaque représentant , et comptés les bulletins à sandaga , c’est quoi le plus sûr , comment quand c’est devant tout le monde on peut contenir une foule qui est contre , vous vous souvenez de la Côte d’Ivoire, et dites moi dans quels autres pays démocratiques vous avez vu cela ?

Samba

De toutes façons le Sénégal est cité parmi les plus grandes démocraties au monde et en Afrique.
Jamais le n’a connu et ne connaîtra de coup d’état militaire. En matière d’organisation d’élections, nous avons beaucoup de leçons à donner aux autres

Ibrahim

GUENE Bissau plus de transparence que au Sénégal ce vrai aucune doute.

Publier un commentaire