Pour avoir refusé d’adorer satan un enfant se fait crever les yeux par sa famille

Pour avoir refusé d’adorer satan un enfant se fait crever les yeux par sa famille

Une famille mexicaine a été emprisonnée pour avoir crevé les yeux d’un garçon de cinq ans faisant partie de la famille avec une cuillère lors d’un rituel satanique pour provoquer la fin du monde.

Fernando Alvarado Caleb Rios a été ordonné de fermer les yeux en signe de respect pour sa mère, ses grands-parents, oncles et tantes pendant qu’ils dansaient en cercle et demandaient à Satan de se révéler à eux.

Mais quand le petit a manifesté une peur et ait refusé de fermer les yeux, sa mère, Maria del Carmen Garcia Rios, s’est saisi d’une cuillère et l’ensemble du groupe et s’est mis à crever l’œil de l’enfant. Ils ont été attrapés lorsque les voisins, qui avaient entendu les cris forts, sont venus pour enquêter et ont vu l’enfant criant de douleur.

Aujourd’hui, plus de deux ans après l’incident en mai 2012, un tribunal a condamné le groupe à 30 ans de prison chacun.

La famille, de la ville de Nezahualcoyotl, croyait que le rituel les rapprocherait de Satan qui pourrait les réclamer comme le sien et les sauver d’un tremblement de terre meurtrier.
Le voisin, Joaquin Arguello, a déclaré au tribunal, qu’il avait toujours pensé que la famille était pieuse et profondément religieuse, mais n’avait pas réalisé qu’ils étaient des satanistes.
Il a dit:

Nous pouvions entendre crier et nous avons été frapper à la porte mais personne ne répondait, alors une patrouille de police est passée et l’une des femmes qui était avec nous a couru dans la rue pour les arrêter et les agents ont fait irruption à l’intérieur.

Le policier Benet Curiel a dit qu’ils avaient été témoin de la scène d’horreur à l’intérieur de laquelle les satanistes légèrement vêtues étaient penchés sur le garçon criant dans la cuisine et que les deux femmes étaient couvertes de sang.

J’ai demandé à l’une des femmes ce qui se passait et elle m’a dit que son nom était Carmen Rios Garcia, et que le garçon était son fils. Elle l’a identifié comme Fernando Alvarado Caleb Rios, et a dit qu’il avait cinq ans, et dit ce qu’elle et sa sœur Lizbeth avaient fait.

Elle a admis qu’elle lui avait dit à plusieurs reprises de fermer les yeux et quand il lui a dit: «Non, je ne veux pas les fermer» elle a ordonné aux autres de l’aider à enlever ses yeux

africeleb.com

3 COMMENTAIRES
  • lamine diabakhe

    Ces gents sont hors de la civilisation et meritent tout le poid de la lois sont satans

  • Rita

    Vraiment cruel

  • Aby Diawara

    c’est fabuleux ! Seulement les vidéos tardent à venir .

Publiez un commentaire