Plus de  100 plaintes et dénonciations  portées à l’Ofnac

Plus de  100 plaintes et dénonciations  portées à l’Ofnac

Nafi Ngom Ndour  a présidé ce jeudi l’atelier de planification des acteurs stratégiques de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac).

La présidente de l’Office a convié à cette rencontre les acteurs politique, économique et religieux. Une occasion pour Me Ndour de révéler que plus de  100 plaintes et dénonciations  portées à l’Ofnac sont en cours de traitement.

Dans son speech, elle a aussi rappelé le rôle de l’Office qui est de surseoir les imperfections et autres vices de la société qui freinent le développement de nos pays.

Pour Nafi Ngom Ndour, nous devons insister sur notre comportement en développant la culture de l’exemplarité qui se traduit par une déclaration de son patrimoine.

Depuis la création de l’Ofnac en 2012,  en  Afrique subsaharienne, les pertes liées au flux financiers illicites sont estimées à plus de 30 mille milliards F Cfa.

Et ce phénomène de corruption, explique-t-elle,  bloque le processus de développement des pays africains. En outre, il fragilise les institutions et menace  la stabilité et la paix des pays africains.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire