PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
taximan - Ousseynou Diop: "Je ne savais pas qu'il était interdit de rouler sur une passerelle piétonne"

Ousseynou Diop: « Je ne savais pas qu’il était interdit de rouler sur une passerelle piétonne »

Après plusieurs reports, le taximan accusé d’avoir fait passer son véhicule sur une passerelle piétonne à hauteur de Camberène a comparu hier, au tribunal. Ousseynou Diop a demandé pardon. Car explique t-il à la barre, il ne savait pas qu’il était interdit de rouler sur une passerelle piétonne.

Mais le procureur ne veut pas l’entendre de cette oreille. Dans son réquisitoire, le procureur a demandé une lourde sanction contre le taximan. Il a requis 2 ans de prison dont 6 mois et une amende de 500 mille francs. Par ailleurs, il a demandé la suspension du permis de conduire du mis en cause pour 2 ans.

Selon l’avocat de la défense, qui reconnaît que ce qui s’était passé constituait un acte d’indiscipline. Me Khouraïchi Bâ a dans sa plaidoirie fait rire l’assistance. « Nous sommes (le Sénégal) en vacance de civisme et de discipline ». Et pour le nom de la passerelle, Me Khouraïchi Bâ a suggéré de baptiser « la passerelle Ousyenou Diop ».

Interdiction Juge
Annonces

(6) commentaires

Fay

Comment a t-il fait pour avoir son permi de conduire s' il ne connait la code

Boure Sine

En prenant du recul,l'on peut s'allier aux propos de son avocat qui semble avoir dit que ce qui s’était passé constituait un acte d’indiscipline.Il a même ironisé en disant qu’au Sénégal le civisme et la discipline sont en vacance.A vous !

Boure Sine

son avocat qui dit que les faits constituaient un acte d’indiscipline.Il a ironisé en ajoutant : au Sénégal civisme et discipline sont en vacance.

Sarr

Gros menteur coment quil le savais pas 2ans cest peut il est parmis les cheuffeurs les plus indisciplines du senegal ou li a appris le code de la route mai la prison va lui eduquer il faisais mataye et il la pas fait une seul fois cheuffeur indicipline

Feke

belle demand fay comment il a fait pour avoir son permis

Mane La

vrai kaw kaw

Publier un commentaire