PUBLICITÉ
seydou gueyekasse et mbow - Ousmane Tanor Dieng décédé : L'Apr salue l'âme de la République

Ousmane Tanor Dieng décédé : L’Apr salue l’âme de la République

Ousmane Tanor Dieng, Président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), Secrétaire général du Parti Socialiste, s’en est allé lundi, à la surprise générale. L’Apr, touchée par cette disparition, a tenu, via son porte-parole, Seydou Gueye, à lui rendre un vibrant hommage. 

Douleur et grande tristesse

« C’est avec une profonde douleur et une grande tristesse que la Nation toute entière a appris, ce lundi 15 juillet 2019, le décès de Monsieur Ousmane Tanor Dieng, Président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (Hcct) et Secrétaire général du Parti Socialiste, des suites d’une maladie.

Serviteur infatigable

Homme d’Etat, reconnu et respecté, Ousmane Tanor Dieng était pour le Président Macky Sall, un conseiller de premier rang, un allié sûr, fidèle et d’une profonde loyauté. Avec son décès, le Sénégal perd un grand commis de l’Etat, un serviteur infatigable de la République.

Digne fils de la République

Ainsi, l’Alliance pour la République (Apr) présente ses condoléances émues à la Nation, à la famille éplorée, à tous les militants du Parti Socialiste (PS) et à tous les membres de la Coalition Benno Bokk Yakaar (Bby).
L’Apr s’incline devant la mémoire de l’illustre disparu ; un digne fils de la République qui a marqué d’une empreinte indélébile la haute administration et l’histoire politique de notre pays.
Qu’Allah l’accueille au Paradis ».

Ousmane Tanor Dieng, né le 2 janvier 1947 à Nguéniène, est diplômé de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam), option diplomatie. Ce commis de l’Etat a commencé en 1976, son service au sein de l’administration sénégalaise. Au sein du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng est membre du bureau politique dès 1988.

Apr Hommage
Annonces

(6) commentaires

Badou

Respecté par qui ? Pas par le peuple en tout il a été et est resté une pourriture de 1er rang ce Tanor, un véritable vautour suceur de sang du modeste contribuable sénégalais. Ce mec ne mérite aucun respect de notre part c’est un vendu qui a contribué pendant toute sa carrière à perpétrer cette France-Afrique au grand désarroi de nobles citoyens que nous sommes . Un homme d’état à vie qui se servait du pays au lieu de le servir. On va pas le pleurer et il va pas nous manquer cette pute déguisée qu’il était de son vivant.

Mansour

Ce chiens pleure sur la depouille immonde de leurs semblabe de traitres qui a vendu son ame et perpetuer le neo colonialisme et depouiller de leur peuple tout sentiment de dignite et de fierte. Ces predateurs de voleurs a l’image du chien au palais qui na meme pas hesiter a brader les richesses du pays

Ibu

il faut maintenant dissoudre le PS dans APR macky est dans sa logique il va lui meme avec l »aide Abdou diouf choisir le successeur de tanor qui sera membre de l’APR deguise pour le succeder a la presidence mais il ne faut pas oublier le dernier mot viendera du createur merci

Cheikh Ahmadou Bamba Diakhoumpa

Badou ak Mansour sou done maka diguéne ame 10 chameaux dégue rék géune wakh

Abbdoudiouff

Badou et Mansour, vous avez parfaitement raison. Nous sommes dans un pays d’hypocrites. Politiciens amougnou bén ndiarigne pour Sénégal. Lék khalissou askan wi késsé. Koussi déé gnou nék fii nan c’était un homme d’État c’était un ange ,patati patata.naafékh rék.
Tanor yalla nako yalla yeureum..

Mara

j’ai été guéri après deux ans de souffrance..
aussi puissant qu’un étalon
n’hésitez pas si vous avez le meme problème

Publier un commentaire