Annonces
» » » » » Mauritanie : la Cour suprême ordonne la...

Mauritanie : la Cour suprême ordonne la libération du leader anti-esclavagiste Biram Ould Abeid

  • Tidiane Thiam Tidiane Thiam

La Cour suprême en Mauritanie a ordonné dans un jugement mardi la libération du leader antiesclavagiste Biram Ould Abeid Ould Dah, président de l’Initiative de résurgence de l’abolitionnisme (IRA), qui purge depuis 18 mois une peine de deux de prison, a-t-on appris de source judiciaire à Nouakchott.

Plus haute instance judiciaire dans le pays, la Cour suprême a estimé que la formulation de l’accusation avait été fausse, que ce soit au niveau du tribunal de première instance ou au niveau de la Cour d’appel.

Elle a considéré que la peine correspondant à cette affaire se situe à une année de prison.
Arrêté pendant qu’il participait à une marche de sensibilisation contre l’esclavage en novembre 2014 près de Rosso (200 kilomètres au sud de Nouakchott), Ould Dah devait être jugé en première instance et condamné à deux ans de prison en janvier 2015.

Sa peine a été par la suite confirmée en appel en août de la même année, avec pour accusation la désobéissance à la force publique, la tentative de trouble de l’ordre et la gestion d’une organisation non reconnue.

Le président d’IRA a reçu le prix des Nations Unies des droits de l’Homme 2013 pour son «combat non violent contre l’esclavage en Mauritanie ».

Il a aussi brigué un mandat présidentiel en juin 2014 et obtenu plus de 8% des voix.
En Mauritanie, l’esclavage avait été officiellement aboli en 1980, incriminé et réprimé par la loi en 2007 avant d’être classé « crime contre l’humanité » et qualifié «d’imprescriptible » en 2015.

Apa

Annonces
Annonces

4 commentaires

  • laye balde
    17/05/2016 18:15

    vraiment il doit etre libre

  • charles
    17/05/2016 20:12

    PARLONS DE LA MAURITANIE, LE RASISME ET L’ESCLAVE ET LES DROITS DE L’HOMME

  • amadou birane diaw
    17/05/2016 21:48

    J’estime que les agissements de cette justice aux ordres ne doivent plus étonner dans ce pays où l’arbrirtraire est devenu un fait banal…

  • fall
    18/05/2016 08:01

    mauvais pays pas de loi si tu es noir on t ignore gas sarak marak nar fok you

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL