PUBLICITÉ

Matar Diop : « Les députés ont l’obligation de ne pas retarder le Président Sall… »

Macky Sall, matar diop, réformes
Matar Diop : « Les députés ont l’obligation de ne pas retarder le Président Sall… »

Dans l’exécution de certaines de réformes majeures, le Président Sall aura besoin de l’avis préalable de l’Assemblée nationale. C’est le cas notamment, avec la suppression du poste de Premier ministre. Matar Diop, coordonnateur de la Convergence des jeunes Mackystes du Sénégal (Cojem), attire l’attention des députés sur un certain nombre d’éléments.

 »En donnant au Président Macky Sall la majorité absolue lors de la dernière élection présidentielle, le peuple sénégalais a validé l’ensemble de ses réformes et initiatives. Par conséquent, les députés, représentants du peuple au niveau de l’hémicycle, ont l’impérieuse obligation de suivre cette volonté populaire, en votant massivement les réformes. Le cas contraire voudrait dire qu’ils chercheraient à lui faire perdre du temps et nos députés sont suffisamment responsables pour ne pas tomber dans ces travers », recadre le Haut conseiller des Collectivités territoriales.

Le coordinateur de la Convergence des Jeunes Mackystes du Sénégal martèle que les réformes du Président s’enchevêtrent à tel enseigne qu’il ne faudra point perturber leur exécution, au risque de scléroser la chaîne.

« Les Sénégalais ont cru en lui. Et c’est avec cette confiance que le Président est parvenu à dérouler ses programmes comme la Der, les Bourses familiales,.le Pudc, la carte d’égalité des chances etc… ».

Annonces

Publier un commentaire