Mamoudou Ibra Kane,directeur général adjoint du Groupe Futurs Médias (GFM), déplore la gestion du passage de la télévision numérique

Mamoudou Ibra Kane,directeur général adjoint du Groupe Futurs Médias (GFM), déplore la gestion du passage de la télévision numérique

Habituellement discret, Mamoudou Ibra Kane, directeur général adjoint du Groupe Futurs Médias (GFM), ne cache plus ses réserves sur la manière dont le Sénégal gère le passage à la tlévision numérique terrestre (TNT). Le président Macky Sall a confié ce chantier, évalué à 40 milliards de F CFA (61 millions d’euros), à l’un de ses concurrents, Excaf Telecom. « L’État nous doit des éclaircissements », affirme Ibra Kane.
Si le GFM grince des dents, c’est parce que cette évolution technologique va bouleverser le paysage médiatique.
Des dizaines de chaînes verront le jour dès juin 2015. Mais, pour l’heure, personne ne sait sur quels critères seront choisies celles qui pourront diffuser. « C’est un enjeu majeur pour notre développement. Nous voulons créer plusieurs chaînes thématiques destinées à la TNT : sport, information – probablement en wolof et en français -, divertissement, musique… », explique Mamoudou Ibra Kane.
Source Jeune Afrique

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire