Mamadou Mbodj, M23 : «Le doute s’est installé lorsque Lamine Diack a avoué qu’il a pris de l’argent»

Mamadou Mbodj, M23 : «Le doute s’est installé lorsque Lamine Diack a avoué qu’il a pris de l’argent»

Le Coordonnateur du Mouvement du 23 juin (M23), Mamadou Mbodj, a soutenu que le doute s’est installé lorsque Lamine Diack lui-même a avoué devant les enquêteurs qu’il a pris de l’argent. Dans son analyse face au ‘’Grand Jury’’ de la Radio futurs médias (Rfm) de ce dimanche 27 décembre 2015, monsieur Mbodj a émis trois hypothèses sur l’affaire dite Lamine Diack.
D’abord, il estime que l’ancien président de l’Iaaf est «supposé innocent jusqu’à ce que le jugement soit (…)». Parce que, soutien-t-il, «il aurait pris de l’argent non pas pour bloquer ou protéger les dopés, mais pour autres choses».

Ensuite, «si Lamine Diack aie effectivement pris de l’argent et qu’il a distribué à petite dose, des sommes relativement faibles (5 à 10 millions FCFA) à des Sénégalais, à des groupes de jeunes et à des partis politiques», Mamadou Mbodj estime qu’«il n’y a pas de quoi à se culpabiliser».

Enfin, «si Lamine Diack a pris de l’argent et qu’il en a distribué à forte dose (200 à 300 millions FCFA) à ces gens, le coordonnateur du M23 dira qu’«il ya, quelque part, un acte fautif de la part de ceux qui ont reçu cet argent».

Pour éviter que les Partis politiques et sociétés civiles ne reçoivent plus de l’argent sales venant d’ailleurs, Mamadou Mbodj estime qu’il faut une déclaration de patrimoine de tous les candidats avant l’élection présidentielle. Il faut aussi adopter une loi sur le financement des Partis politiques.

seneweb

1 COMMENTAIRES
  • MIIN

    Rien n est précis dans les déclarations de Lamine Diack en parlant de financement de partis d opposition de 2012.Combien de partis a t on au sénégal?Quels sont les partis financés?C est un peu flou.

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *