BRVM-10 184,14 0,18 BRVM-C 193,59 -0,11 Dernière mise à jour : Vendredi, 21 septembre, 2018 - 22:45

BOA SN

-2,27

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
Votre Horoscope du jour En ce moment à Dakar 28° partly-cloudy-night
Annonces

Libéria : Weah invite Wenger à son investiture

Arsène Wenger, entraineur, investiture, Weah

Acteur et témoin privilégié de la “success story” de George Weah depuis le début, l’entraîneur d’Arsenal Arsène Wenger a été invité à assister à l’investiture de son ancien poulain.
Entre George Weah nouveau président élu du Liberia et Arsène Wenger, entraîneur du club anglais d’Arsenal, une longue histoire faite de succès. C’est en effet sous l’impulsion du coach français que George Weah, alors jeune joueur de 22 ans, rejoint Monaco en 1988.

Le technicien français, qui avait été l’entraineur de Weah à l’AS Monaco dans les années 1990, n’aurait jamais pu imaginer que le jeune joueur deviendrait le président du Liberia.

« Je me souviens quand je l’ai vu pour la première fois à Monaco, un peu perdu, ne connaissant personne, n’étant pas classé comme joueur et devenant le meilleur joueur du monde en 1995, puis aujourd’hui le président de son pays. C’est une histoire incroyable », a témoigné Arsène Wenger.

L’entraineur d’Arsenal assimile la vie de son ancien protégé à un conte de fée, un film. « La vie de cet homme est un vrai film, c’est incroyable, ça peut faire l’objet d’un film fantastique », a déclaré Wenger.

Weah, un exemple

Wenger a dit que Weah a toujours eu un fort amour pour son pays, ainsi qu’une conviction d’être en mission.

« Je suis allé avec George pendant la période où il y avait la guerre au Libéria et j’ai vu combien il a souffert pour son pays et ce qui est constant, c’est son amour pour son pays et pour son peuple », soutient l’entraineur de Premier League.

« Quand je regarde en arrière, je le vois pleurer quand il y avait la guerre au Libéria, donc c’est une histoire heureuse et je lui souhaite une présidence heureuse », poursuit Wenger.

Pour l’entraineur des Gunners, George Weah « est un exemple pour tous ceux qui jouent au football aujourd’hui ».

Toutefois, il a rappelé qu’il n’est pas sûr d’être présent à cette cérémonie, à cause de ses engagements de la Premier League.

Bbc Afrique

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *