Annonces
Publicité
» » » » Les pays membres de l’UA invités à...

Les pays membres de l’UA invités à reconnaître Adama Barrow

  • Cheikh Kandé Cheikh Kandé

Lors de sa dernière réunion consacrée à la situation en Gambie, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a appelé l’ensemble des Etats membres à reconnaître Adama Barrow.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine reconnaît désormais Adama Barrow comme président légitime de la Gambie.

Dans un communiqué qui nous est parvenu, le Conseil de paix et de sécurité demande à tous les Etats membres de l’Ua ainsi qu’à la communauté internationale de reconnaître Adama Barrow.

« Le Conseil exprime la disponibilité de l’Ua à travailler en étroite collaboration avec les nouvelles autorités gambiennes, en vue de promouvoir la paix, la sécurité, la stabilité et la réconciliation dans leur pays », lit-on dans le même communiqué qui a sanctionné la 654è réunion du Conseil de paix et de sécurité du 20 janvier consacrée à la situation postélectorale en République islamique de Gambie.

Par la même occasion, le Conseil de paix de l’Union africaine dit attendre « avec intérêt » la participation du président Adama Barrow à la 28ème session ordinaire de la Conférence de l’Union, prévue du 30 au 31 janvier 2017, à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Egalement, le Conseil s’associe  aux décisions adoptées par le 50ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao, tenue à Abuja le 17 décembre 2016, y compris l’utilisation de tous les moyens nécessaires pour garantir le respect de la volonté du peuple gambien, tel qu’exprimé le 1er décembre 2016.

Dans la même lancée, les membres du Conseil  prennent note du délai fixé par la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao à Yahya Jammeh pour qu’il respecte pleinement la volonté du peuple gambien, ainsi que les décisions de la Cedeao et de l’Ua.

Le Conseil félicite le président Macky Sall du Sénégal pour sa contribution aux efforts visant à assurer le respect de la volonté du peuple de la Gambie. Il prend également note des initiatives prises par les présidents Mohamed Ould Abdel Aziz de Mauritanie et Alpha Condé de la Guinée, pour la résolution pacifique de la crise postélectorale en Gambie.

Par ailleurs, le Conseil de paix de l’Ua exprime sa « profonde reconnaissance » à la Cedeao pour sa position de principe quant à la situation en Gambie, conformément à la politique de tolérance zéro de l’Ua pour les changements inconstitutionnels de gouvernement en Afrique.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • deug
    21/01/2017 17:38

    beaucoup de travail

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL