BRVM-10 160,02 -0,78 BRVM-C 168,75 -0,88 Dernière mise à jour : Vendredi, 14 décembre, 2018 - 10:45

BOA SN

5,88

SONATEL

0,00

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 26° partly-cloudy-day
Annonces

(Photos)-Les ICS tuent à petit feu la population de Darou Khoudouss et…

darou khoudouss, ICS
(Photos)-Les ICS tuent à petit feu la population de Darou Khoudouss et…
L’heure est grave pour les riverains des Industries Chimiques Du Sénégal (Ics)  notamment les populations de Darou Khoudouss (dans la région de Thiès) qui sont exposées à de réels dangers du fait de la dégradation de leur environnement et d’une pollution des entreprises extractives qui impacte directement et négativement sur la santé.

Dans le rapport en 2014, Daouda Ndiaye, le chef de poste de Taiba Ndiaye, avait annoncé la fuite d’acide sulfurique dans le village de Gade et Ngomene où 60% des personnes consultées souffrent des infections respiratoires, des douleurs thoraciques, de trouble de la vision, des avortements, maux tête, entres autres.

 

Selon l’association Nouvel Élan Unitaire des Générations Utiles (Neugeu) de Darou Khoudouss,  qui lutte contre ce fléau en partenariat avec la société civile , une fuite de gaz toxique s’est échappée encore le samedi 29 septembre des installations des industries Chimiques du Sénégal  (Ics).

 

Tous les champs de Darou Khoudouss mais également le tapis herbacé qui devait servir d’aliments au bétail ont été ravagés. Pire, selon le secrétaire général Mohamed Ndiaye, la population de Darou Khoudouss souffre terriblement de ce manque de considération et de cette négligence de l’environnement par les autorités.

 

Aujourd’hui,  explique t-il, la population est dans le désarroi à cause des produits toxiques comme le charbon qui sont régulièrement déversés sur la route par les camions qui traversent la ville.

 

Il révèle également que « de grandes quantités de résidus d’acide sulfuro-phosphatique « Jus fluo » sont déversées dans la mer . Ce qui représente un danger pour la santé humaine et animale en raison de la pollution de l’environnement et des infiltrations de la nappe phréatique ».

Leur transport par des camions citernes se fait sur une piste en mauvais état. Ce qui représente un grand risque d’accident pour la  circulation », rajoute-t-il.

 

Sur ce, ils  interpellent directement les marabouts mais également les plus hautes autorités de l’Etat notamment le Ministre de l’Industrie pour parer à cette situation avant que  l’irréparable qui s’était produite avec ammoniac de Mbao ne se reproduise à Darou Khoudoss.

 

Annonces
Annonces

4 commentaires

  1. Il faut que les autorités réagissent face à cette situation avant qu’il ne soit trop tard

  2. Ndiaga Ndiaye dit :

    Ridicule… Ridicule… Ridicule…

    La rédaction du quotidien Les Échos envoie la journaliste, Khady Sène, en reportage à Mboro mardi dernier pour vérifier l’info contenue dans le communiqué de la Plateforme. Lequel dit clairement que des échappées de gaz des ICS ont fait des victimes à Mboro et Darou Khoudoss.

    Sur place, elle rencontre ces personnes, visitent les champs impactés pour constater l’ampleur de ces échappées qui ont fait des dégâts dans des maisons visitées, interroge les familles et fait son article, publié le lendemain. Le même quotidien qui a livré l’info après reportage auprès des victimes démentit sa propre information. C’est inédit ! C’est ridicule! Mais qui n’a pas compris ? Au sein de la Plateforme Mboro SOS nous avons juré de ne jamais connaître la couleur de l’argent des ICS, des irresponsables. Tout le monde ne peut en faire autant. À la presse de nettoyer les écuries d’Augias dans son secteur.

    Ridicule… Ridicule… Ridicule…

    Ndiaga Ndiaye
    Chargé de Com de la Plateforme Mboro SOS.

    PS: La journaliste Khady Sène a effectué son enquête à Mboro en compagnie du CB de la Brigade de la Gendarmerie de Mboro et moi-même.

  3. Woyyyy walou
    Walayyy les indiens entrain de tué à petit feu tous ce qui vivent aux alentours de taiba mboro tivaouane etc guir yalla na niepp diappp si hehhh bi
    Si on laisse faire rek ces indiens vont nous toxiqué et rentré chez eux

  4. Amadou Ndao dit :

    Ils sont ts a la solde des indiens, des ingenieurs ,des maires,des communes de darou mboro taiba ndiaye.ts des corompus.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *