Annonces
Annonces
» » » » » La colère liée aux investitures ne diminuera en...

La colère liée aux investitures ne diminuera en rien la force de l’Apr

2017-06-14T16:12:40+00:0045 Partages
Le président de la République, Macky Sall, a assuré que les mécontentements suscités par les investitures pour les législatives du 30 juillet prochain n’auront pas un impact significatif sur son parti, l’Alliance pour la République (Apr, au pouvoir).
« En ce qui concerne les élections législatives, il est vrai que les investitures, c’est-à-dire le choix des candidats que moi-même j’ai opéré, vont entraîner nécessairement des mécontentements, mais ces mécontentements ne peuvent pas quand même mettre en péril la force du parti », a-t-il martelé, dans une interview avec la Deutsche Welle (Dw).
Depuis que la liste des candidats de Benno Bokk Yaakaar (BBY) a été rendue publique, la coalition présidentielle fait face à plusieurs contestations.
La dernière en date est celle du Comité électoral national de l’Alliance des forces du progrès (Afp), le parti du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, qui est monté au créneau pour exprimer son mécontentement.
Samedi, ce comité a tenu une conférence de presse pour déplorer ‘’la rupture de la chaîne de concertation, au moment de la phase finale’’.
L’Union pour le renouveau démocratique (Urd), par la voix de son porte-parole, Oumar Seck, a aussi exprimé sa frustration, pendant que des responsables et militants de l’Apr font aussi entendre leur voix.
Mais tout cela n’ébranle en rien le leader de l’Apr. « Nous sommes depuis 2012 sur une trajectoire de victoire. Depuis 2012, nous avons gagné toutes les élections. Je ne vois pas pourquoi pour les législatives, on vivrait le contraire », a déclaré Macky Sall.
Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces