Annonces
Annonces
» » » » » Kolda : Ministre Mame Thierno Dieng inquiet

Kolda : Ministre Mame Thierno Dieng inquiet

Ministre de l’environnement et du développement durable, Mame Thierno Dieng était en visite de travail dans la région de Kolda. Accompagné d’une forte délégation, il s’est rendu successivement à Dabo et dans le massif forestier de Kandiator (Lundi) puis le massif aménagé de Médina Salam Dinka dans le département de Médina Yoro Foulah (mardi).

Tirant le bilan de son périple, Mame Thierno Dieng se dit inquiet de l’ampleur du phénomène du trafic du bois vers la Gambie. Venu s’enquérir de la situation environnementale dans la région de Kolda, particulièrement de la coupe et du trafic illicite du bois, le patron de l’environnement et du développement durable, Mame Thierno Dieng a constaté de visu que le mal persiste toujours.

«Malheureusement, le phénomène est toujours une réalité ici (Kolda)», s’est inquiété de la situation le ministre. Mame Thierno Dieng de faire savoir, qu’il s’agit d’un fléau qui menace sérieusement nos ressources forestières.

Sa première étape à Dabo, il a visité un stock de charrettes et de troncs de bois saisis dans le cadre de la lutte contre la coupe et le trafic du bois et un troupeau d’ânes, il a invité les populations à s’impliquer davantage au coté des agents forestiers. «Depuis quelles temps, nous avons constaté une recrudescence du phénomène.

La preuve, nous avons procédé à 30 interpellations durant ce mois d’octobre contre 13 interpellations seulement au mois de septembre dernier», a expliqué, l’inspecteur régional des eaux et forêts de Kolda, le colonel Oumar Dieng.

Après l’étape de Dabo, le ministre et sa suite se sont rendus dans le massif forestier de Kandiator où un cours magistral portant sur la technique d’exploitation rationnelle basée sur l’aménagement participative, lui a été dispensé par le colonel, Baïdy Bâ, directeur national des eaux et forêts et de la conservation des sols et de la chasse.

«Chaque massif est divisée en parcelles et chaque parcelle est subdivisée en 8 blocs d’exploitations. Si on exploit un bloc, il faut entendre 8 ans pour revenir et l’exploiter. Cette rotation permet à la ressource de se régénérer», a expliqué le colonel Baïdy Bâ.

Le massif aménagé de Médina Salam Dinka dans le département de Médina Yoro Foulah qu’il a visité le mardi matin 31 octobre, était sa dernière étape. Là le ministre Mame Thierno Dieng qui a visité un four et une mole d’exploitation du charbon de bois, a été très émerveillé de cette technique d’exploitation rationnelle qui permet d’exploiter la ressource sans l’épuiser. Il a d’ailleurs pris l’exemple de cette technique pour inviter les trafiquants à se reconvertir dans l’exploitation rationnelle. (Igfm)

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL