PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
Issa

Issa Sall snobe les « congressistes »: « C’est un non-événement (…) »

Le candidat malheureux du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), à la dernière présidentielle du 24 février 2019, Issa Sall, a tourné la page du congrès ordinaire de samedi, à la suite duquel, il a été viré de son poste de Coordonnateur.   

C’est un Issa Sall visiblement inébranlable par la décision prise par ses pairs, à l’issue du Congrès du samedi dernier. En effet, le candidat déchu à la dernière présidentielle se penche déjà dans son avenir. « C’est un non-événement et j’ai tourné la page. C’est un rassemblement illégal qui n’est pas un congrès. Je ne peux plus dire plus que cela. Ça ne m’engage pas« , a-t-il répondu à nos confrères de Seneweb, suite à une interpellation sur la question.

Création d’un autre parti ?

C’est là aussi une question qui « n’est pas d’actualité », selon le député. Pourtant, rapporte le journal Témoin, ses partisans lui ont conseillé de créer un nouveau parti dénommé Grand Pur. « Est-ce que je vais créer un parti ou non, ce n’est pas à l’ordre du jour. Mes collaborateurs peuvent dire ce qu’ils veulent, ça les engage, mais moi, je n’ai rien dit par rapport à tout cela« , lance-t-il.

Congrès Pur

A la suite d’un Congrès ordinaire organisé samedi dernier, Issa Sall a été viré de son poste de coordonnateur du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur). Il lui est reproché d’avoir participé au Dialogue national sans l’aval du Parti.

Issa Pur
Annonces

(2) commentaires

Ndiouga Ndoye

Senegal mo nekh rek

Mbaye

Candidat Mackyllé

Publier un commentaire