Annonces
» » » » » » » Guinée – Massacre du 28 septembre:...

Guinée – Massacre du 28 septembre: l’Etat siffle la fin de l’instruction

En Guinée, les avocats des victimes du massacre du 28 septembre 2009, exigent l’inculpation du général Sékouba Konaté, l’ex-chef de la transition militaire.

157 personnes avaient été tuées et 109 femmes violées par des militaires ce jour-là lors de la répression d’un rassemblement de l’opposition guinéenne.

Les avocats étaient face à la presse mercredi après-midi à Conakry, suite à l’annonce mardi de la fin de l’information judiciaire concernant ce dossier par les trois juges d’instruction chargés de l’enquête.

Annonces

2 commentaires

  • jean+Gomis
    9 novembre 2017 0 h 39 min

    une honte que les coupables soient punis

  • Afrique
    9 novembre 2017 11 h 02 min

    merdee Afrique _africains. c honte

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *