Annonces
Annonces
» » » Guédiawaye : Y. Faye tue son oncle par une paire...

Guédiawaye : Y. Faye tue son oncle par une paire de ciseaux

Un drame est survenu mardi vers les coups de 23 heures trente au quartier Boye Thiam sis à Médina Gounass (Guédiawaye) où un jeune homme a provoqué la mort de son jeune oncle après lui avoir administré un violent coup à l’aide d’une paire de ciseaux à la carotide gauche. C’est en cours d’évacuation que le blessé a rendu l’âme.

Un drame qui met en scène un jeune homme et son oncle paternel vivant tous les deux dans une même maison. Selon Le Soleil, tout est parti d’un différend survenu entre Y. Faye avec sa propre épouse contre laquelle il était rentré dans une colère noire. Le voilà qui se rue vers sa femme avec l’intention de lui faire la fête contre vents et marées. C’est Alioune Faye, oncle paternel de Y. Faye qui s’interpose alors en vue de séparer le couple et d’éviter le châtiment à la femme de son neveu incontrôlable à chaque fois qu’il monte sur ses grands chevaux.

Une intervention mal vue par Y. Faye qui réoriente sa colère contre son jeune oncle Alioune Faye qui se rebiffe avec la volonté de ne jamais battre en retraite. La tension monte et les deux s’apprêtent à en venir aux mains. Hors de ses gongs, Y. Faye se retire pour ensuite réapparaître quelques instants plus tard en étant armé d’une paire de ciseaux. Il fonce sur son oncle qui se défend comme il peut sans pourtant réussir à contrer le violent coup que Y. Faye va lui administrer au niveau de la carotide gauche. Blessé, Alioune Faye s’affale au sol en se tordant de douleur. Des secours sont vite organisés et le blessé est transporté vers l’hôpital Roi Baudouin de Guédiawaye pour être soigné. Hélas, il rendit l’âme avant d’arriver à destination.

Mis au parfum de la mort de son oncle consécutivement à la blessure qu’il venait de lui causer, Y. Faye se fond dans la nature. A l’hôpital, l’examen du corps d’Alioune Faye a permis au toubib de se rendre compte que la mort de ce jeune homme fait suite à une blessure provoqué par une arme blanche à la carotide gauche.

La police informée, le commissaire de Guédiawaye lâche ses éléments qui se lancent aux trousses du fuyard. Il est localisé quatre heures plus tard à Diamniadio ; d’où il est acheminé à la police de Guédiawaye. Agé de 18 ans, Y. Faye, un jeune vendeur de produits acides, est placé en garde à vue au commissariat de Guédiawayee. Il est déféré au parquet hier pour meurtre.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL