PUBLICITÉ

Gambie: après Solo Sandeng, Ebrima Kurumah meurt en détention ce samedi

Détention, gambie, meurt, Samedi, Solo Sandeng
Gambie: après Solo Sandeng, Ebrima Kurumah meurt en détention ce samedi

Le Parti Démocratique Uni de Gambie (UDP) qui a perdu son jeune leader Solo Sandeng, mort en prison, vient d’enregistrer un second décès, Ebrima Kurumah, qui était aussi en détention. Il est mort dans la nuit de ce samedi 20 août, à l’hôpital Royal Victoria de Banjul, au cours d’une opération chirurgicale qui se serait mal passée, informe Jotay.net.

Selon le correspondant local du site gambien Fatunetwork basé aux Etats-unis, le défunt était gravement malade en prison et l’administration pénitentiaire lui a toujours refusé un traitement médical approprié. Et c’est parce que sa situation était devenue ingérable, qu’on a consenti à l’amener à l’hôpital où il a rendu l’âme au cour de son opération.

Un décès qui suscite beaucoup d’interrogations et suspicions dans le pays. Il a été amené à l’hôpital sans qu’on avise sa famille, qui n’a même pas eu accès à lui, tout comme avant en prison, où elle n’avait même pas le droit de lui rendre visite ou de lui apporter de la nourriture, et encore moins des médicaments.  Il y juste une semaine, des responsables de son parti qui voulaient lui apporter des médicaments et de la nourriture ont été interdits de visite.

D’ailleurs, l’UDP a dénoncé « la mort en détention de M. Kurumah qui, jusqu’à sa mort, était le président de la coordination locale ». De même, les camarades du Sg général Ousaïnou Darboe, lui aussi en prison pour trois ans, ont appelé les autorités gambiennes à « ouvrir une enquête indépendante approfondie et complète sur les circonstances entourant la mort de Kurumah » et à « libérer sans conditions, tous les prisonniers politiques ».

Ebrima Kurumah faisait partie de la cinquantaine de responsables et militants de l’UDP arrêtés le 9 mai 2016, alors qu’ils manifestaient leur solidarité à leur leader et à leurs camarades arrêtés les 14 et 16 avril 2016.

Annonces

Un commentaire

Donnez votre opinion sur le sujet !
Bay fall

yaya Billahi dou dra

Publier un commentaire