Fusion Police et Gendarmerie : Qu’est ce qui bloque le projet ?

La fusion entre la Police et la Gendarmerie avait germé dès les premiers mois de l’arrivée d’Abdoulaye Daouda Diallo au ministère de l’Intérieur. Un officier supérieur de la gendarmerie avait même été détaché à la Place Washington selon Source A.

Mais le projet n’a pas encore abouti. La machine a grippé. Et pourtant, selon toujours le journal, lors des tractations, la Marée chaussée avait accepté de mettre à la disposition du ministère de l’Intérieur la gendarmerie mobile, une unité spécialisée dans le maintien et le rétablissement de l’ordre.

Si ce projet semble, trois ans plus tard, tomber à l’eau, c’est parce que, renseigne Source A, Abdoulaye Daouda Diallo, qui voulait faire « affecter » la gendarmerie à son département d’alors, méconnaît les règles qui régissent ce corps situé à cheval entre la Police et l’Armée.

(3) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
tougnoum gueulem

Pendant que vous y êtes mettez tous les corps en tenues dans un même ministère fast moo khew

Mamadou mbaye

Avec l’ insécurité qui règne dans nos villes et le terrorisme frappant a nos portes, on ne peut plus se permettre d avoir deux polices, une multitude de services de renseignement et tout cela sous des ministères différents ! C est une absurdité et un luxe qu’on ne peut plus nous permettre si nous voulons un pays sécurisé.
C est déjà fait au Bénin!

Publier un commentaire