Fusillade d’Orlando: Les différentes réactions

Cinquante personnes, dont l’auteur présumé, ont été tuées dans la fusillade la plus meurtrière de l’histoire des Etats-Unis. Les réactions se sont multipliées suite à ce drame survenu dimanche matin, à Orlando, dans le sud-est des Etats-Unis.

Selon Bbc, le père de l’auteur présumé de la fusillade, Seddique Mateen a, dans une vidéo, souligné que ce qui s’est passé n’a rien à voir avec la religion. »Nous n’étions au courant de rien. Nous sommes choqués comme tout le pays », a-t-il poursuivi

Le président américain Barack Obama a indiqué qu’ »aucun acte de terreur et de haine ne peut changer qui nous sommes ». « Combien il est facile pour quelqu’un de mettre la main sur une arme qui lui permet de tuer des gens dans une école, dans un lieu de prière, dans un cinéma ou dans une boite de nuit. Nous devons décider si c’est dans ce genre de pays que nous voulons être », a-t-il ajouté.

La candidate à l’investiture du Parti démocrate pour l’élection présidentielle américaine Hillary Clinton a exhorté les Américains à redoubler d’efforts pour défendre le pays des menaces intérieures et étrangères.

Le candidat à l’investiture du Parti républicain, Donald Trump, a appelé à la vigilance et à la sévérité. Pour le Pape François a souhaité que toutes les causes de cette violence « horrible et absurde puissent être déterminées et combattues efficacement et au plus vite ».

Le président français François Hollande a exprimé « le plein soutien de la France au peuple américain ».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire