PUBLICITÉ

France : Ces poses d’Emmanuel Macron avec les noirs (doigts d’honneur) qui ont fini d’installer la colère au côté du R. National

Ces poses d'Emmanuel Macron, installer la colère au côté du R. National, les noirs (gays)
France : Ces poses d’Emmanuel Macron avec les noirs (doigts d’honneur) qui ont fini d’installer la colère au côté du R. National

Le front national ne digère pas les actions d’Emmanuel Macron qui fini d’heurter la « dignité, l’honorabilité et de fouler au pieds la noblesse française ». Ici  Jean MESSIHA, membre du Bureau National du Rassemblement National de Marine Le Pen, délégué national « Études et Argumentaires ». Marine Le Pen aussi ne manquera pas de montrer son indignation pour ces photos de Macron avec des homos noirs.

Marine Le Pen même n’a pas tardé à exprimer toute sa colère pour ces selfies de Macron qui ont fini d’insulter la France. L’on se demande même, car elle ne le dit pas, c’est quoi l’origine de sa colère : Le noir ou le doigt d’honneur du noir qui dérange la patronne du R National ?

En résumé,  aux Antilles, s’est ainsi invité chez un jeune homme récemment sorti de prison pour braquage. Mais ce qui frise les esprit du côté de Métropole, c’est la photo du président Macron , tout sourire, posant aux côtés de cet ancien braqueur et d’un autre jeune homme, faisant un doigt d’honneur.

Macron dédramatise

Interrogé sur ce cliché dimanche lors d’un point presse à Baie Orientale, Emmanuel Macron a dédramatisé la photo, en assurant qu’il « aime chaque enfant de la République, quelles que soient ses bêtises ».

Il faut arrêter de penser que notre jeunesse, parce qu’elle est d’une certaine couleur ou à un moment a fait des bêtises, il n’y a rien à en tirer ». Ce qui fait que je me suis battu pour être élu face à Marine Le Pen et que je suis là aujourd’hui, c’est parce que j’aime chaque enfant de la République, quelles que soient ses bêtises, parce que bien souvent, parce que c’est un enfant de la République, il n’a pas choisi l’endroit où il est né, et il n’a pas eu la chance de ne pas en faire », a-t-il réagi. 

« Marine Le Pen n’est pas avec le peuple », a-t-il encore dit. « Marine Le Pen, c’est l’extrême droite, et l’extrême droite ce n’est pas le peuple. Je suis président de la République et je ne laisserai à personne le peuple », a assuré Emmanuel Macron.

 

Annonces
Annonces

2 commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !

Publier un commentaire